Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A-02: Facteurs de risque de lithiase urinaire associée à l’atazanavir (ATZ) : une étude cas-témoins - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70085-X 
D. Ponscarme 1, B. de Sousa 1, N. Lapidus 1, M. Daudon 2, L. Weiss 3, J.-M. Molina 1, M. Lafaurie 1
1 Hôpital Saint-Louis, Paris, France 
2 Hôpital Tenon, Paris, France 
3 HEGP, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La lithiase urinaire a déjà été observée chez des patients traités par ATZ. Les facteurs de risque, les caractéristiques cliniques et l’évolution de ces lithiases en rapport avec la prise d’ATZ n’ont pas encore été bien étudiés.

Matériels et méthodes

De janvier 2008 à décembre 2012, nous avons recueilli tous les cas de lithiase urinaire contenant de l’ATZ chez les patients infectés par VIH. Nous avons réalisé une étude cas – témoins, les cas étant les patients adultes ayant eu une lithiase urinaire contenant de l’ATZ identifiée par spectrophotométrie. Trois témoins pour un cas ont été sélectionnés au hasard parmi des patients dont le traitement comportait de l’ATZ depuis au moins 6 mois

Résultats

30 cas ont été analysés : hommes 87 %, âge médian 45 ans, médiane de CD4 à 443/mm3, charge virale < 50 copies pour 97 % d’entre eux. Les facteurs associés à la lithiase urinaire en analyse univariée sont des antécédents de lithiase urinaire (OR=6,86 (95 % CI=2,35–20,03), p<0,001) ; le ritonavir utilisé comme booster de l’ATZ (OR=9,38 (95 % CI : 1,21–7,29), p<0,04), la prise antérieure d’indinavir (OR 3,25 (95 % CI=1,04–1,79), p<0,03) et le taux sérique de bilirubine libre (OR=2,08 à chaque doublement du taux (95 % CI=1,04–1,93), p<0,03).

L’analyse multivariée a identifié le taux de bilirubine (OR=1,42 à chaque doublement du taux) (95 % CI=1,35–5,21), p<0,001) et la durée de l’exposition à l’ATZ (OR=1,42 (95 % CI=1,04–1,93), p<0,03) comme des facteurs de risque indépendants.

Conclusion

Bien que rare, la lithiase urinaire associée à l’atazanavir peut s’accompagner de sérieuses complications rénales et nécessiter le recours à la chirurgie. Les facteurs de risque indépendants sont un taux élevé de bilirubine sérique et une longue durée d’exposition à l’ATZ.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 19 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A-01: Infection par le VIH et consommation de produits dans le cadre sexuel : expérience d’un centre de santé sexuelle
  • C. Fontaine, N. Pierre, M. Ohayon
| Article suivant Article suivant
  • A-03: Personnels de la santé face aux personnes vivant avec le VIH/SIDA
  • N. Mouffok Allab, A. Hachem, F. Ghrib, M. Mebtoul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.