Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A-11: L’infection par le VIH : facteur de mauvais pronostic après un infarctus du myocarde (IDM) ? - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70094-0 
T. Doco-Lecompte 1, D. Carballo 1, C. Delhumeau-Cartier 1, S. Carballo 1, B. Hirschel 1, O. Clerc 2, A. Calmy 1
1 Hôpitaux universitaires de Genève, Suisse 
2 Centre hospitalier universitaire de Lausanne, Suisse 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction – objectifs

Déterminer si l’infection par le VIH est un facteur de mauvais pronostic chez les patients présentant une maladie coronarienne.

Matériels et méthodes

Comparaison de 2 cohortes : le Registre Suisse des Infarctus du Myocarde (IDMS) après en avoir exclu les patients infectés par le VIH et la Cohorte Suisse des patients infectés par le VIH (SHCS). Ont été inclus tous les patients de ces 2 cohortes ayant eu un IDM entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2011. L’objectif prmaire était d’évaluer la mortalité à 1 an, les objectifs secondaires étaient de mesurer le taux de récidive des IDM et le taux d’hospitalisation pour maladie cardiovasculaire à 1 an. L’analyse statistique a utilisé la méthode de Cox et la regression logistique respectivement

Résultats

Cent trente-trois patients VIH+ (hommes : 72 %, âge median : 51 ans (Ecart interquartile [EI] 46–57)) et 5 328 patients VIH- (hommes : 85 %, âge median : 64 ans (EI 55–74)) ont présenté un IDM. Quatre-vingt-dix pour cent des patients VIH+ étaient sous traitement antiviral efficace. À 1 an, 5 (3,6 %) des patients SHCS et 135 (2,5 %) IDMS sont décédés (hazard ratio [HR] 4,53, 95 % CI 1,78–11,51). L’incidence des récidives à 1 an des IDM était faible, légèrement plus élevée chez les patients SHCS (4/128 [3,1 %]) que chez les patients IDMS (146/4 953 [2,9 %]) (OR 1,30, 95 % IC 0,47–3,64). Le taux d’hospitalisation n’était pas différent dans les 2 groupes : 20 (15 %) patients SHCS and 1 078 (21,6 %) patients IDMS (OR 0,67 [95 % IC 0,41–1,08]).

Conclusion

Même si la fréquence des événements à 1 an était faible, l’infection par le VIH était associée à un risque significativement plus élevé de mortalité après un IDM et pourrait être associée à une augmentation des récidives d’IDM à 1 an.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 21-22 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A-10: Complications infectieuses des lymphomes liés au VIH pris en charge par une association rituximab-polychimiothérapie
  • M.-A. Laffont, A. Sommet, M. Alvarez, M. Bruyand, J. Bonnet, B. Marchou, P. Delobel
| Article suivant Article suivant
  • A-12: Le sarcome de Kaposi et son évolution chez les PVVIH
  • N. Mouffok Allab

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.