Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A-37: Étude de la dysfonction diastolique du ventricule gauche (DDVG) comme marqueur d’insulinorésistance chez les patients traités infectés par le VIH - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70120-9 
A. Fonteille 1, X. Gonnin 1, C. Janssen 1, F. Boccara 2, E. Piet 1, B. Chanzy 1, J.-P. Bru 1
1 CH Annecy, France 
2 Hôpital Saint-Antoine, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La DDVG est associée à des troubles de la répartition des graisses en lien avec l’insulinorésistance. Nous avons étudié les liens entre DDVG et exposition aux ARV et au VIH.

Matériels et méthodes

Étude prospective de 2008 à 2013 de 72 patients VIH+ avec lipodystophie, excès de poids ou anomalie du bilan lipidique sans symptômes cardio-vasculaires et traités par ARV. Paramètres étudiés : âge, BMI, tour de taille, TA, Antécédents (diabète, cardio vasculaire), tabagisme, coinfection VHC, glycémie, insulinémie, cholestérolémie, microalbuminurie, HOMA, durée d’évolution de l’infection VIH non traitée, types et durées des ARV, recherche d’athérome carotidien.

La DDVG a été recherchée par échographie cardiaque et doppler tissulaire.

Résultats

1. 14/72 pts (19,4 %) avaient une DDVG

2. Les patients avec DDVG n’ont pas été plus exposés aux ARV ou au VIH (Tab 1).

Conclusion

Dans cette population les pts ayant une DDVG n’ont pas été plus exposés au VIH ou aux ARV que les patients sans DDVG. Les ARV ne sont pas dans cette cohorte lipoa/dystrophyque ou dyslipidémique, un facteur de risque de DDVG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 28 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A-36: Facteurs prédictifs de survenue de la tuberculose chez les adultes infectés par le VIH à l’hôpital de jour de Bobo Dioulasso (Burkina Faso)
  • A. Poda, A. Hema, J. Zoungrana, F. Kaboré, E. Kamboulé, G. Bado, A.-B. Sawadogo
| Article suivant Article suivant
  • A-38 Pour une moindre fréquence du dosage des CD4 : qu’en pensent les patients ?
  • M.-P. Poupard, C.-C. Charpentier, M.A.K. Khuong

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.