Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL02-03: Impacts diagnostique et thérapeutique du scanner thoracique chez les patients suspects de pneumopathie aiguë communautaire (PACSCAN) aux urgences - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70046-0 
S. Tubiana 1, Y.-E. Claessens 2, B. Rammaert 3, C. Mayaud 4, A.-L. Brun 5, E. Casalino 1, X. Duval 1
1 CHU Bichat, Paris, France 
2 CH de Monaco, Monaco 
3 CHU Necker, Paris, France 
4 CHU Tenon, Paris, France 
5 CHU Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction – objectifs

La faible concordance inter-observateurs dans la lecture de la radiographie thoracique (RT) et la meilleure sensibilité du scanner thoracique (ST) soulève la question de l’utilité du ST dans la prise en charge des patients (pts) suspects de PAC.

L’objectif était de déterminer l’impact diagnostique et thérapeutique du ST dans les suspicions cliniques de PAC.

Matériels et méthodes

Cette étude prospective multicentrique incluait des pts suspects de PAC (≥ 1 signe d’infection systémique et ≥ 1 signe respiratoire récent). Un ST avec interprétation standardisée était réalisé dans les 4 heures.

La certitude diagnostique (échelle de Likert) de PAC et les projets thérapeutiques étaient établis par l’urgentiste avant puis après le ST. Le diagnostic final de PAC était établi à J 28 par un comité d’adjudication (CA).

Résultats

Entre novembre 2011 et décembre 2012, 319 pts ont été inclus (âge moyen 64,7 ans).

Avant ST, le diagnostic de PAC était certain pour 143 pts (44,8 %), probable pour 118 (37 %), possible pour 54 (17 %) et exclu pour 4 pts (1,2 %).

Après ST, le diagnostic était certain pour 162 pts (50,8 %), probable pour 35 (11 %), possible pour 30 (9,4 %), exclu pour 92 pts (28,8 % ; diagnostic alternatif retenu).

Le diagnostic était modifié par le ST chez 187 pts (58,6 % IC95 % [53,2 ; 64]), et conforme au diagnostic final du CA dans 73 % des cas.

Un traitement antibiotique était initié (51pts) ou interrompu (29 pts) à la suite du ST chez 70 pts (22 %).

Conclusion

En cas de suspicion clinique de PAC, le ST précoce modifie la probabilité diagnostique dans 60 % des cas, exclut ce diagnostic dans 30 % et modifie le choix thérapeutique chez 20 %. L’impact sur le pronostic devrait être évalué.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 3-4 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COL02-02: Intérêt de la recherche de virus respiratoires par PCR multiplex dans les pneumopathies communautaires de l’adulte vu aux urgences – protocole PACSCAN
  • N. Houhou, D. Debashish, P. Hausfater, C. Ficko, M. Benjoar, Y.-E. Claessens, C. Leport
| Article suivant Article suivant
  • COL02-04: Évaluation des tests rapides d’orientation de la grippe
  • E.-V. Vanhecke

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.