Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

C-01: Atteinte rénale chez l’adulte au cours de la rougeole - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70127-1 
A. Chassort 1, J. Coutherut 1, A. Moreau-Klein 1, C. Gras-Le Guen 1, D. Trewick 1, F. Raffi 1, C. Biron 1
1 CHU de Nantes, France 

Résumé

Introduction – objectifs

De nombreux cas de rougeole ont été recensés chez l’adulte au cours de l’épidémie survenue entre 2008 et 2011. Les complications pulmonaires, neurologiques et hépatiques sont plus fréquentes et plus sévères au sein de cette population et ont largement été décrites. L’atteinte rénale a en revanche rarement été étudiée.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective des cas de rougeole confirmés biologiquement et hospitalisés plus de 24 heures dans un CHU entre le 1er janvier et le 31 décembre 2011. Les données cliniques et biologiques ont été recueillies dans le dossier informatisé des patients. La fonction rénale a été évaluée par calcul de la clairance de la créatininémie (ClCr) à l’aide du MDRD.

Résultats

Parmi les 38 adultes, âgés de 17 à 51 ans (moyenne : 28 ans), une atteinte rénale (ClCr < 90ml/min) a été retrouvée chez 17 (45 %), avec ClCr médiane de 77ml/min (valeurs extrêmes de 37 à 89ml/min). Les caractéristiques des patients sans et avec atteinte rénale étaient les suivantes : âge moyen 27 vs 30 ans, 50 % vs 47 % de femmes, autres complications : 65 % vs 71 %, durée moyenne d’hospitalisation identique : 3 jours. Seize patients (42 %) ont présenté une atteinte rénale légère avec ClCr entre 60 et 89ml/min. Un patient de 29 ans, sans antécédent notable, a développé une insuffisance rénale aiguë avec ClCr à 37ml/min, associée à une hématurie et une protéinurie à 2,8g/l. La fonction rénale s’est rapidement normalisée, dès J2. Un contrôle de la créatininémie a été réalisé chez 12 des 16 autres patients, avec normalisation de la fonction rénale chez 7 d’entre eux à J4 maximum.

Conclusion

L’atteinte rénale au cours de la rougeole chez l’adulte est relativement fréquente mais semble être sans gravité et transitoire dans la grande majorité des cas. Une insuffisance rénale aiguë peut cependant survenir, justifiant le dosage de la créatininémie lors de la prise en charge initiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 31 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • B-05: Profil de l’immunité contre l’hépatite A (VHA) chez les patients coinfectés VIH VHC et VHB
  • A. Menard
| Article suivant Article suivant
  • C-02: Mononucléose infectieuse sévère de l’adulte immunocompétent : facteurs de risque
  • A.-C. Wemel, C. Ficko, A. Mayet, S. Bellier, C. Bigaillon, C. Rapp

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.