Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

D-04: Traitement par fumagilline de la microsporidiose à Enterocytozoon bieneusi chez les transplantés rénaux : 2 cas rapportés - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70138-6 
V. Labat 1, M. Chaslot 1, D. Morel 1, O. Gerbouin 1, J. Grellet 1, P. Merville 1
1 CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La microsporidiose intestinale à E. bieneusi est une infection opportuniste responsable de diarrhées sévères chez l’immunodéprimé. Elle se traite par fumagilline, médicament hématotoxique qui nécessite un Plan de Gestion des Risques avec surveillance étroite de la NFS.

Matériels et méthodes

Nous avons collecté les données cliniques, biologiques et médicamenteuses chez 2 transplantés rénaux en 2013.

Résultats

M. E, 73 ans, présente des diarrhées abondantes avec altération importante de l’état général. E. bieneusi est retrouvé dans les selles par PCR. Le traitement par fumagilline est retardé en raison d’une neutropénie < 1g/L (contreindication), puis initié après normalisation des PNN suite au remplacement de l’azathioprine par le mycophénolate mofétil. À J0, la NFS est normale, et à J11, les plaquettes passent à 66g/L, mais le traitement est poursuivi jusqu’à J14, date de l’arrêt du traitement. À J14, le patient est hospitalisé pour thrombopénie profonde (12g/L) associé à un purpura pétéchial diffus. Après transfusions de concentrés plaquettaires, les plaquettes se normalisent en 3 semaines.

M. R, 50 ans, présentant le même tableau clinique depuis 6 mois, est traité par fumagilline une fois E. bieneusi identifié. À J10, le patient n’a plus de diarrhées. Les plaquettes passent de 130g/L à J11, à 59g/L à J14. Elles se normalisent durablement 11 jours après l’arrêt.

Pour les 2 cas, à J14, la microsporidie a disparu des selles, et à ce jour aucune récidive n’a été constatée.

Conclusion

Seule la fumagilline permet l’éradication d’E. bieneusi rapidement et sans récidive, comme le décrit la littérature. Ces observations posent la question de l’intérêt du traitement au-delà de J10, ou d’une réduction de posologie, du fait de la thrombopénie, surtout chez les greffés déjà sous immunosuppresseurs cytopéniants. À noter qu’il n’y a pas de données disponibles à ce jour, pour les patients de plus de 65 ans comme M. E.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 35 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • D-03: Utilisation des antifongiques en onco-hématologie : résultats d’une étude multicentrique prospective française (AFHEM)
  • J.-P. Gangneux, J. El Cheikh, D. Caillot, I. Yakoub-Agha, M. Michallet
| Article suivant Article suivant
  • D-05: Surveillance des infections associées aux soins après transplantation de rein ou rein-pancréas
  • C. Cahuzac, T. Bénet, C. Dananché, L. Badet, C. Pouteil-Noble, E. Morelon, P. Vanhems

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.