Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

E-04: Agents bactériens détectés dans 248 tiques retirées de personnes, 2002–2013 - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70144-1 
C. Aubry 1, C. Socolovschi 1, D. Raoult 1, P. Parola 1
1 Faculté de médecine, unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes, Marseille, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Le retrait d’une tique chez une personne devient une situation courante en pratique clinique. Le Centre National de Référence des Rickettsioses à Marseille reçoit régulièrement des tiques retirées de patients ou de personnes asymptomatiques, pour identification, détection de microorganismes et aide à la prise en charge. Nous présentons les résultats d’une étude rétrospective, conduite ces 10 dernières années, pour déterminer les espèces de tiques impliquées dans les piqûres humaines, et les microorganismes détectés dans ces tiques.

Matériels et méthodes

Les tiques étaient identifiées par morphologie, biologie moléculaire et plus récemment par la technique émergente du MALDITOF MS (matrix-assisted laser desorption ionization-time of flight mass spectrometry). Les bactéries étaient détectées par biologie moléculaire après extraction de l’ADN des tiques.

Résultats

Au total, 248 tiques retirées de patients ou de personnes asymptomatiques ont été reçues et testées. Elles appartenaient aux genres Dermacentor spp. (73), Rhipicephalus spp. (67), Ixodes spp. (60), Amblyomma spp. (8), Argas spp. (3), Hyalomma spp. (1), et Haemaphysalis spp. (1). Rickettsia slovaca et R. raoultii, 2 agents pathogènes responsables du SENLAT (scalp eschar and neck lymphadenopathy after tick bites)

syndrome, ont été détectés respectivement dans 34 % et 23 % des Dermacentor spp. ; R. conorii, l’agent de la fièvre boutonneuse méditerranéenne et R. massiliae, un agent émergent du groupe boutonneux, ont été détectés respectivement dans 16 % et 18 % des Rhipicephalus spp. ; enfin, Anaplasma phagocytophilum, l’agent responsable de l’Anaplasmose humaine, et 2 agents responsable de la maladie de Lyme (B. burgdorferi et B. garinii) ont été respectivement détectés dans 5 % et 6 % des Ixodes spp.

Conclusion

Nous discutons l’intérêt de l’identification rapide des tiques et la détection de microorganismes, pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 37 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • E-03: Évolution à 2 mois des infections à C. difficile (ICD) : cohorte prospective
  • N. Khanafer, M. Perraud, C. El Guerche Seblain, F. Vandenesh, N. Voirin, P. Vanhems
| Article suivant Article suivant
  • E-05: Corrélation entre les tests ELISA et Western blot au cours de la borréliose de Lyme : étude réalisée entre janvier 2011 et décembre 2012
  • H. Dutronc, D. Ruiz, G. Wirth, H. Wille, B. de Barbeyrac, F.-A. Dauchy, M. Dupon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.