Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

F-10: Place de la teicoplanine dans le traitement des endocardites à entérocoques : étude rétrospective sur 16 ans - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70167-2 
M. Francois 1, G. Martin-Blondel 1, L. Porte 1, P. Massip 1, P. Delobel 1, B. Marchou 1
1 CHU de Purpan, Toulouse, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Les sociétés savantes nord-américaine (IDSA) et européenne (ESC) recommandent, associée à la gentamicine, la Vancomycine en alternative à une Aminopénicilline dans le traitement des Endocardites à Entérocoque (EE). Notre étude évalue l’efficacité et la tolérance de la Teicoplanine (T) en relais d’une association Amoxicilline-Aminoside (A-A).

Matériels et méthodes

Étude rétrospective sur 16 ans de tous les patients de notre CHU traités pour une EE par T pour une durée ≥14 jours, identifiés à partir du PMSI (codes I33.0, A40.2).

Résultats

Entre janvier 1997 et décembre 2012, 20 cas ont été colligés : sex ratio H/F : 2/1 ; âge médian : 75,5 ans ; 14 sur valve native, 6 sur valve prothétique. La T (posologie moyenne : 5,7mg/kg/j ; durée médiane : 28 j) a été administrée en relais d’une association Amoxicilline (médiane : 18 j) + Aminoside (médiane : 17,5 j). Dans l’année suivant la fin du traitement, on note l’absence de rechute bactériologique et trois décès (15 %) dont un seul directement attribuable à l’EE. Un traitement chirurgical était indiqué dans 7 cas, réalisé seulement dans 4 cas. Les effets secondaires étaient : insuffisance rénale aiguë définie par un doublement de la créatininémie sous antibiothérapie (4), syndrome vestibulaire (1) chez des patients ayant reçu un aminoside ; toxidermie (1) et thrombopénie (1).

Conclusion

Les patients traités par T en relais d’une association A-A pour EE n’ont présenté ni rechute bactériologique, ni surmortalité par rapport aux données de la littérature concernant des patients traités par A-A. Les résultats de cette étude rétrospective justifient des essais contrôlés comparant T et Aminopénicilline dans le traitement des EE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 43 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • F-09: Comparaison de la culture bactériologique standard et après sonication de matériel intracardiaque chez des patients suspects d’endocardite infectieuse (EI)
  • G. Wirth, O. Peuchant, C. Greib, M. Dijos, F. Camou, M. Dupon, C. Cazanave
| Article suivant Article suivant
  • F-11: Taux de succès élevés avec daptomycine (DAP) dans le traitement (tt) des endocardites infectieuses en France : résultats de EU-CORE (European Cubicin® Outcomes Registry and Experience)
  • L. Legout, N. Anguel, S. Hénard, P. Colzon, Y. Hansmann, C. Floriot, P. Pinton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.