Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

G-03: Connaître son écologie dans l’infection osseuse sur matériel, un bon moyen de préserver les antibiotiques ? - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70172-6 
V. Vitrat 1, E. Piet 1, V. Tolsma 1, P. Bonnin 1, S. Bland 2, J.-M. Chirpaz 3, J. Gaillat 1
1 Maladies infectieuses, Centre hospitalier Annecy-Genevois, Annecy, France 
2 Laboratoire, Centre hospitalier Annecy-Genevois, France 
3 Orthopédie, Centre hospitalier Annecy-Genevois, France 

Résumé

Introduction – objectifs

L’objectif de cette étude était d’adapter localement, au vu de l’écologie, les recommandations nationales d’antibiothérapie probabiliste dans les infections osseuses sur matériel, en s’appuyant sur les données microbiologiques des prélèvements osseux traités dans notre laboratoire en 2013.

Matériels et méthodes

Afin d’obtenir une étude exhaustive des prélèvements microbiologiques, nous avons recoupé les données du laboratoire et celles des dossiers présentés au comité des infections osseuses. Seuls les germes retenus comme pathogènes ont été analysés dans cette étude. Après analyse du dossier médical du patient, seules les infections sur matériel d’ostéosynthèse ont été retenues.

Résultats

En 2013, 69 patients ont été pris en charge pour des infections osseuses sur matériel (30 prothèses totales de hanche, 11 prothèses totales de genoux et 28 autres infections sur matériel d’ostéosynthèse). Cent neuf bactéries pathogènes ont été isolées. Parmi celles-ci, 37/109 (34 %) étaient des staphylocoques dorés, tous étaient sensibles à la méthicilline. Dix-huit correspondaient à des staphylocoques coagulase négative (16,5 %), dont 50 % étaient sensibles à la méthicilline. Enfin, 12 entérobactéries étaient isolées, dont 2 étaient résistantes aux C3G. Les autres bactéries isolées étaient toutes sensibles à la ceftriaxone sauf 4 BGN fermentants et 2 entérocoques.

Conclusion

Considérant ces données microbiologiques, une antibiothérapie probabiliste par ceftriaxone en cas de changement de matériel orthopédique permettrait de couvrir 84,4 % des germes pathogènes dans notre étude, limitant ainsi la pression de sélection liée aux pénicillines large spectre ou la toxicité liée aux glycopeptides.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 45 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • G-02: Évaluation prospective de l’incidence des infections de prothèses articulaires d’origine hématogène (IPA-H) au décours d’une bactériémie
  • S. Nguyen, M. Valette, A. Tone, P. Choisy, D. Descamps, E. Senneville
| Article suivant Article suivant
  • G-04: Infections ostéo-articulaires à bactéries sécrétrices de béta-lactamase à spectre élargie
  • C. Rouzaud, G. Mellon, T. Bauer, B. Heym, A.-L. Roux, T. Judet, A. Dinh

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.