Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

G-06: Évaluation de l’association fluoroquinolone + clindamycine au cours des infections ostéo-articulaires (IOA) à staphylocoques - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70175-1 
J. Courjon 1, E. Cua 1, E. Bernard 1, V. Mondain 1, P.-M. Roger 1
1 CHU de Nice, Nice, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Au cours des infections ostéo-articulaires (IOA) à staphylocoques une bi-antibiothérapie est recommandée. Les lincosamides et les fluoroquinolones sont des antistaphylococciques à bonne diffusion osseuse pouvant être administrés per os. L’efficacité de l’association de ces deux molécules est mal connue et mérite d’être mieux documentée pour justifier son utilisation.

Matériels et méthodes

Les patients pris en charge pour IOA dans notre centre sont inclus dans une base de données spécifique dans laquelle tous les antibiotiques prescrits ainsi que les effets indésirables (EI) associés sont référencés. Nous avons sélectionné entre 2007 et 2013 les patients ayant reçu l’association clindamycine + fluoroquinolone (C + F) pour une IOA à staphylocoque. L’efficacité thérapeutique a été déterminée rétrospectivement lorsque l’association C + F avait été prescrite durant au moins la moitié de la durée d’antibiothérapie programmée.

Résultats

Les étapes de sélection permettaient d’identifier 47 patients : 16 spondylodiscites (34 %), 13 IOA sur matériel (28 %), 11 arthrites (23 %) et 7 ostéites (15 %). S. aureus et les staphylocoques à coagulase négative étaient impliqués dans respectivement 78 % et 22 % des cas. Les F utilisées étaient la lévofloxacine (60 %), l’ofloxacine (36 %) et la péfloxacine (4 %). La durée d’antibiothérapie était de 48 jours en moyenne ; 7 patients (15 %) présentaient un EI imposant l’arrêt du traitement : 3 liés aux F et 4 liés à la C. Aucune diarrhée à C. difficile n’était enregistrée. L’association F + C avait été administrée durant 79 % de la durée totale d’antibiothérapie. Avec un recul médian post-antibiothérapie de 26 mois, la guérison était observée dans 87,5 % des cas, un échec dans 7,5 % des cas, 5 % des patients étant perdu de vue.

Conclusion

Au cours des IOA à staphylocoques l’association antibiotique F + C apparaît efficace et bien tolérée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 46 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • G-05: Évolution des ostéomyélites vertébrales (VO) : une série de 50 cas
  • A. Menard
| Article suivant Article suivant
  • G-07: Infection du site opératoire après arthroplastie de hanche ou du genou : une cohorte PMSI, 2008–2012
  • L. Grammatico-Guillon, S. Baron, C. Gaborit, L. Bernard, P. Rosset, E. Rusch, P. Astagneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.