Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

G-04: Infections ostéo-articulaires à bactéries sécrétrices de béta-lactamase à spectre élargie - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70173-8 
C. Rouzaud 1, G. Mellon 1, T. Bauer 2, B. Heym 2, A.-L. Roux 1, T. Judet 1, A. Dinh 1
1 CHU Poincaré, Garches, France 
2 CHU Paré, Boulogne, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Les infections ostéo articulaires (IOA) à bactéries sécrétrices de béta lactamase à spectre élargi (BLSE) sont une entité actuellement rare mais probablement en augmentation pour lesquelles les données épidémiologiques et le pronostic sont mal connus. Nous présentons une cohorte de ces cas.

Matériels et méthodes

Cohorte bicentrique rétrospective de cas consécutifs de cas d’IOA à bactéries BLSE identifiés à partir des données du laboratoire de microbiologie. La définition de cas comprenait la présence d’au moins un prélèvement per opératoire positif à bactérie BLSE et une prise en charge médico chirurgicale correspondant à une infection ostéo articulaire. Ont été renseigné à partir du dossier médical des patients les caractéristiques épidémiologiques, l’histoire de la maladie, la prise en charge et l’évolution.

Résultats

43 cas d’IOA à BLSE ont été recensés, chez 34 hommes, l’âge moyen était de 56 patients, 10 étaient considérés comme immunodéprimés. Dix patients revenaient de l’étranger ou y avaient récemment séjourné.

Il s’agissait d’une infection hématogène dans 1 cas. Les différentes infections comprenaient : infection sur prothèse (28 cas), ostéite (7 cas) arthrite (7 cas).

Dans 23 cas il ne s’agissait pas de la première chirurgie sur le même site, 11 infections étaient considérés comme aiguës. Les principales bactéries identifiées étaient 13 Escherichia coli, 13 Klebsiella spp., 14 Enterobacter spp, 4 Proteus spp.

Vingt-sept infections étaient polymicrobiennes, 1 était bactériémique.

Une prescription de carbapénème étaient réalisée dans 39 cas Un changement ou une ablation du matériel ont été réalisés dans 16 cas.

L’évolution était défavorable dans 20 cas : avec échec septique nécessitant une reprise chirurgicale, occasionnant le décès (n=2).

Conclusion

Les IOA à BLSE surviennent chez des patients avec de lourdes co morbidités multi opérés et dont le pronostic est sombre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 46 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • G-03: Connaître son écologie dans l’infection osseuse sur matériel, un bon moyen de préserver les antibiotiques ?
  • V. Vitrat, E. Piet, V. Tolsma, P. Bonnin, S. Bland, J.-M. Chirpaz, J. Gaillat
| Article suivant Article suivant
  • G-05: Évolution des ostéomyélites vertébrales (VO) : une série de 50 cas
  • A. Menard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.