Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

J-04: Prévalence du portage de Mycoplasma genitalium dans une population homosexuelle masculine fréquentant un centre de santé communautaire - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70201-X 
M. Ohayon 1, N. Day 2, D. Gosset 1
1 Le 190, Paris, France 
2 Centre biologique du Chemin-Vert, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Dans un centre communautaire qui reçoit une population principalement homosexuelle masculine estl proposé un dépistage exhaustif et répété des IST, associant des tests sérologiques et des prélèvements locaux. La recherche de Mycoplasma genitalium (M. G) n’est pas systématisée.

Matériels et méthodes

En août et septembre 2013, tous les usagers homosexuels masculins se présentant pour un dépistage ou des symptômes évocateurs d’une IST se sont vu proposer des tests associant les sérologies classiques (VIH, syphilis, hépatites), une recherche de chlamydia, de gonocoque et de MG par PCR sur prélèvement urinaire, rectal sous anuscopie et pharyngé. 112 hommes ont bénéficié de ces tests.

Résultats

11 patients (9,82 %) étaient porteurs de MG, sur 13 localisations : génitales (7), rectales (5), pharyngée (1). 2 patients avaient une localisation génitale et rectale. Le portage pharyngé était associé à une pharyngite à gonocoque asymptomatique. Dans les autres localisations, il n’y avait pas d’association avec une autre IST. 2 localisations génitales et 3 infections rectales étaient symptomatiques. 6 patients étaient séropositifs pour le VIH (54,5 % vs 28,4 % sur l’ensemble de l’effectif). 10 des 11 patients ont des partenaires multiples, 6 ont des rapports non protégés avec des partenaires occasionnels (50 % séronégatifs pour le VIH). Dans l’enquête, la recherche de gonocoque, de chlamydia et de syphilis était positive pour respectivement 12,5 %, 10,7 % et 3,6 % des usagers.

Conclusion

L’infection par Mycoplasma genitalium est fréquente dans une population homosexuelle dans notre échantillon, indépendamment de l’existence de symptômes ou du statut sérologique. Une enquête à plus grande échelle est pertinente afin de proposer des recommandations de dépistage systématique dans cette population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 55 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • J-03: Estimation de la prévalence de Chlamydia trachomatis (CT) et Neisseria (NG) chez les hommes (n 526) entrants ou sortants de Maison d’Arrêt (MA)
  • V. Baclet, J.-C. Guichard, M. Valette, V. Hédouin, E. Senneville
| Article suivant Article suivant
  • J-05: Utilisation de la céfoxitine comme alternative aux carbapénèmes dans les infections urinaires à entérobactéries productrices de BLSE
  • A. Mambie, F. Vuotto, T. Galperine, M. Pichenot, R. Dessein, K. Faure, B. Guery

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.