Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

K-06: Évaluation de nouveaux traitements oraux intermittents dans un modèle murin d’infection à Mycobacterium ulcerans - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70211-2 
A. Chauffour-Nevejans 1, J. Robert 1, N. Veziris 1, A. Aubry 1, V. Jarlier 1
1 UPMC Univ Paris 06 CR7 ; CIMI U1135 Eq 13 ; CNR MyRMA APHP, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Le traitement antibiotique de l’infection à M. ulcerans (ulcère de Buruli, UB) est basé sur 2 mois d’un traitement quotidien Streptomycine (STR)-Rifampicine (RMP). Un traitement oral et intermittent simplifierait l’organisation des soins sur le terrain.

Dans un modèle murin d’UB, nous avons évalué l’activité de traitements oraux intermittents basés sur Rifapentine (RPT 10mg/kg), associée à Clarithroymcine (CLR 100mg/kg), Moxifloxacine (MXF 200mg/kg) ou Bédaquiline (TMC 25mg/kg), comparés à la référence STR-RMP 5 fois/semaine (5/7).

Matériels et méthodes

540 souris balb/c femelles ont été inoculées dans le coussinet plantaire par la souche Cu001. Après 5 semaines d’incubation, les souris ont été randomisées : RPT-MXF 2/7, RPT-CLR 2/7, RPT-TMC 2/7, RPTCLR 3/7, STR-RMP 5/7 (contrôle positif) et un groupe non traité (contrôle négatif). L’activité bactéricide a été mesurée par la négativation des cultures des pattes après 2 mois de traitement, et l’activité stérilisante par les rechutes cliniques et bactériologiques durant 28 semaines après l’arrêt du traitement.

Résultats

Après 2 mois de traitement, toutes les souris étaient négatives en culture alors que les bacilles cultivables ont continué d’augmenter dans le groupe non traité. Durant la période d’observation, des rechutes sont apparues chez 0/ 39 souris pour RPT-CLR 3/7 et RPT-TMC 2/7, 1/39 pour RPT-MXF 2/7, 1/40 pour RPT-CLR 2/7, et 4/40 pour le contrôle positif STR-RMP 5/7. Le taux de rechute n’était pas différent entre les groupes de traitement (test de Fisher).

Conclusion

Des traitements oraux intermittents, basés sur un total de seulement 16 ou 24 administrations de RPT associée à CLR, MXF ou TMC et semblant aussi efficaces que la référence STR-RMP (qui nécessite 2 mois d’injections quotidiennes) faciliteraient l’organisation des soins sur le terrain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 58 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • K-05: Élaboration d’un score prédictif de tuberculose (TB) pulmonaire chez des patients suspects de tuberculose : une étude cas-témoins
  • H. Ferrand, T. Delory, N. Grall, N. Gault, B. Melot, E. Bouvet, Y. Yazdanpanah
| Article suivant Article suivant
  • K-07: L’écho-endoscopie bronchique (EBUS) avec ponction ganglionnaire transbronchique (PTB) pour le diagnostic de tuberculose ganglionnaire médiastinale
  • J.-B. Stern, B. Wyplosz, R. Caliandro, P. Validire, L. Escaut, G. Lorillon, D. Gossot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.