Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L-15: Etat actuel de la fièvre boutonneuse méditerranéenne - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70230-6 
N. Mouffok Allab 1
1 CHU, Oran, Algérie 

Résumé

Introduction – objectifs

La fièvre boutonneuse méditerranéenne(FBM) est causée par Rickettsia conorii et transmise par la tique brune du chien Rhipicephalus sanguineus. À Oran, en plus de l’augmentation de l’incidence de la maladie, l’émergence de formes sévères et malignes depuis l’an 2000 a été observée.

Matériels et méthodes

Étude prospective de 2004–2008 au CHU. Les données épidémio-cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutives ont été reportées sur des fiches uniformisées

Résultats

L’impact des variations climatiques sur l’incidence de la maladie, sa présence rurale/urbaine. 748 observations, une prédominance masculine, tous les âges, surtout autour de 50 ans. Contact avec le chien (92 %) et avec les tiques (51 %). Les tiques collectées à Oran : Rhipicephalus sanguineus porteuses de R. conorii. Cliniquement : fièvre arthromyalgique, éruption cutanée et tache noire parfois multiple (9,5 %), associé à des atteintes viscérales, avec une létalité de 2,1 %. Les facteurs de risque de malignité sont le sexe masculin, la prise d’une thérapie inappropriée, le tabagisme et le diabète. La maladie chez l’enfant est rarement grave. Le traitement à base de Doxycycline dans la majorité des cas, la Josamycine a été utilisée chez l’enfant et chez les femmes enceintes, les Phénicolés et les Fluoroquinolones ont été utilisés dans les formes sévères. Grâce au prélèvement de biopsies, parfois l’écouvillonage de la tache noire, la sérologie, complétés par des techniques modernes donnant des résultats moins discutables : l’amplification génique, l’immuno-histochimie et la culture, laquelle a permis d’établir l’implication de R. conorii Malish dans les infections de notre région. L’étude du séquençage a mis en évidence six nouveaux génotypes jamais identifiés dans le monde.

Conclusion

La FBM est endémique à Oran, l’état actuel contrairement aux idées reçues est la fréquence des formes graves voire mortelles, la présence d’escarre multiple, le diagnostic pourrait être assuré par écouvillon de l’escarre d’inoculation au lieu de la biopsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 63 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L-14: Traitements courts par ceftriaxone dans la leptospirose : étude rétrospective monocentrique
  • J.-F. Faucher, C. Chirouze, B. Hoen, J. Leroy, L. Hustache-Mathieu, J.-M. Estavoyer
| Article suivant Article suivant
  • L-16: Rickettsioses dans le centre tunisien : étude prospective chez 380 patients hospitalisés pour fièvre aiguë inexpliquée
  • Z. Hattab, F. Bellazreg, J. Souissi, A. Znazen, W. Hachfi, A. Hammami, A. Letaief

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.