Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

M-12: Étude des pratiques des médecins généralistes (MG) dans la prise en charge des infections urinaires (IU) à entérobactéries sécrétrices de bêta-lactamase à spectre étendu (EBLSE) - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70249-5 
C. Miclot 1, E. Forestier 2, G. Antoniotti 3
1 Médecine générale, Gap, France 
2 CH de Chambéry, France 
3 Laboratoire Labazur Aix-les-Bains, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Les IU à EBLSE ont émergé en milieu communautaire, mais sont un problème mal connu des MG. L’objectif de cette étude a été d’étudier leurs pratiques lors de la découverte d’EBLSE sur un résultat d’ECBU.

Matériels et méthodes

Étude rétrospective réalisée du 1er janvier au 31 décembre 2012 dans 5 laboratoires privés de 2 départements. Ont été recueillis les ECBU positifs à EBLSE prescrits par des MG exerçant en libéral. Les données recueillies ont porté sur les caractéristiques de l’infection, la conformité de l’antibiothérapie (indication et choix de la molécule), la mise en place de mesures d’hygiène spécifiques, les facteurs de risque d’infection à EBLSE, les mesures associées (avis spécialisé, hospitalisation, ECBU de contrôle).

Résultats

Sur 19 494 ECBU réalisés en 2012, 103 ont été positifs à EBLSE, et 56 questionnaires recueillis (25 cystites, 7 pyélonéphrites, 7 prostatites, 17 bactériuries asymptomatiques). La prévalence des ECBU positifs à EBLSE a été de 0,60 %. L’antibiothérapie a été conforme pour 35 patients (62,5 %). Des mesures spécifiques d’hygiène ont été prises pour 22 patients (32,3 %). Treize patients (23,2 %) ont reçu à la fois une antibiothérapie conforme et des mesures d’hygiène spécifiques. Ont été répertoriés 14 cas d’infections communautaires (25 %). Cinq patients (8,9 %) avaient voyagé en zone d’endémie dans les six mois précédents. Vingt-sept patients (48,2 %) ont été informés de la présence d’une EBLSE dans les urines.

Conclusion

La mise en place concomitante d’une antibiothérapie conforme et de mesures d’hygiène spécifiques est insuffisante lors de la prise en charge des IU à EBLSE par les MG. Celle-ci pourrait être optimisée en proposant des outils d’aide à la prise en charge, en développant des réseaux BMR-BLSE entre ville et hôpital, et en développant la surveillance épidémiologique en milieu communautaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 69 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • M-11: Analyse rétrospective du bon usage du linézolide
  • M. Perraudin, M. Duprès, M. Delvallée, M.-H. Dubus, B. Luyssaert
| Article suivant Article suivant
  • M-13: Évaluation pluridisciplinaire des prescriptions et des dosages des aminosides dans un service de médecine
  • M. Louvrier, A. Lefebvre, N. Rouayroux, F. Vigne, T. Develter, D. Dombrowski, N. Baclet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.