Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

M-13: Évaluation pluridisciplinaire des prescriptions et des dosages des aminosides dans un service de médecine - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70250-1 
M. Louvrier 1, A. Lefebvre 1, N. Rouayroux 1, F. Vigne 1, T. Develter 1, D. Dombrowski 1, N. Baclet 1
1 CH Saint-Vincent-de-Paul, Lille, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Suite aux recommandations de l’Afssaps (2011), un rappel du bon usage des aminosides a été réalisé dans notre service. Le dosage plasmatique est habituel pour nos patients gériatriques du fait des modifications pharmacocinétiques attendues. Pour l’évaluation de nos pratiques, les objectifs étaient l’étude du respect des posologies, des modalités de dosage plasmatique du pic, et des facteurs potentiellement associés à l’atteinte des concentrations cibles.

Matériels et méthodes

Une étude rétrospective des prescriptions d’aminoside en 2013 a été réalisée grâce au dossier patient informatisé garantissant la traçabilité des administrations et des dosages. Nous avons relevé pour la première dose d’aminoside, des paramètres clinico-biologiques, la posologie, les heures d’administration et de dosage plasmatique, la valeur du pic.

Résultats

Sur 69 patients d’âge moyen de 63,5 ans (IC 95 % : 55,8 ; 71,3), 53 patients ont reçu de la gentamicine, 16 de l’amikacine. Soixante-cinq prescriptions (94,2 %) avaient des posologies conformes aux recommandations (3-8 mg/ kg de gentamicine, 15-30mg/kg d’amikacine). Le dosage du pic a été demandé pour 55 patients (79,7 %). Le délai moyen entre le début de l’administration et le prélèvement était de 99,5 minutes (IC 95 % : 79,5 ; 109,5) versus 60 minutes dans les recommandations. Il n’a pas été possible d’identifier des facteurs associés à l’obtention de la concentration cible, celle-ci n’ayant été obtenue que pour 6 dosages (10,9 %).

Conclusion

Le rappel des recommandations a permis une meilleure adaptation des posologies. Cependant, la proportion de concentrations plasmatiques correctes au pic reste faible, ce qui peut être lié aux délais de prélèvement inappropriés dans notre étude. Ce délai est un axe d’amélioration principal pour l’interprétation du résultat biologique, l’analyse de facteurs associés au dosage et le bon usage des aminosides.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 69 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • M-12: Étude des pratiques des médecins généralistes (MG) dans la prise en charge des infections urinaires (IU) à entérobactéries sécrétrices de bêta-lactamase à spectre étendu (EBLSE)
  • C. Miclot, E. Forestier, G. Antoniotti
| Article suivant Article suivant
  • M-14: Dosages plasmatiques de la ceftazidime (CAZ) dans les infections à P. aeruginosa : des surdosages sans conséquence clinique
  • N. Weiss, E. Demonchy, E. Cua, E. Bernard, R. Garraffo, P.-M. Roger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.