Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

M-26: Ressources humaines pour le bon usage des antibiotiques dans les établissements de santé (ES) du Sud-Ouest - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70263-X 
C. Dumartin 1, A.-M. Rogues 1, C. Bervas 2, P. Parneix 2
1 Inserm U657, Bordeaux, France 
2 CCLIN Sud-Ouest, Bordeaux, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Réaliser un état des lieux des ressources humaines pour le bon usage des antibiotiques (BUA) dans les ES de l’inter région Sud-Ouest en 2012.

Matériels et méthodes

Enquête adressée aux 450 ES de l’inter région. Autoquestionnaire basé sur la circulaire de 2002 et sur les critères de l’indicateur de BUA : ICATB, du bilan 2012 des activités de lutte contre les infections nosocomiales.

Résultats

250 ES répondants soit 59 % des ES sollicités (3 CHU, 58 CH, 69 MCO, 67 ESSR, 26 hôpitaux locaux). Au total, 365 référents étaient recensés dans 223 ES ; 89 % des ES avait désigné un référent et 38 % en avait plus d’un (moins souvent pour les hôpitaux locaux). Moins de la moitié des référents disposaient d’un diplôme cité dans la circulaire du 2 mai 2002 ; ils étaient le plus souvent pharmaciens (18,4 %), infectiologues (18,1 %) ou anesthésistes- réanimateurs (17,3 %). L’objectif cible en termes d’ETP était atteint pour 1/3 CHU, 63 % des CH, 76 % des MCO, 83 % des ESSR. Dans 194 ES (87 %), le référent était interne à l’établissement (sinon réseau interétablissements) et intégré dans une « équipe chargée du bon usage des antiinfectieux » dans 57 % des cas. L’équipe comportait : pharmacien (90 % des cas), hygiéniste (65 %), biologiste (59 %), infectiologue (7 %). Dans 80 ES ayant donné l’information, le temps hebdomadaire médian consacré par ses membres à cette équipe était de 3 heures (minimum : 0,5h, maximum 35h). Le temps pharmaceutique hebdomadaire médian consacré à la dispensation des antibiotiques était de 2h/100 lits.

Conclusion

Les ressources humaines consacrées au BUA en 2012 l’enquête variaient selon le type d’ES. Même si une majorité des ES avait nommé un référent, sa formation et le temps dédié étaient à améliorer. Le nouvel indicateur ICATB2 devrait promouvoir des progressions, notamment en termes d’organisation pluridisciplinaire et d’attribution de temps dédié au BUA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 72 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • M-25: ConsoRes : un e-outil permettant de suivre les consommations d’antibiotiques (ATB) et les résistances bactériennes dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
  • M.-E. Mougenot, S. Boussat, O. Ali-Brandmeyer, S. Rabaud, C. Rabaud, S. Henard
| Article suivant Article suivant
  • M-27: Médicaments antifongiques hors GHS (T2A) : audit prospectif sur 12 semaines
  • A. Baudouin, C. Burgos Leon, M. Billard, G. Aulagner

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.