Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

N-04: Couverture vaccinale grippe et pneumocoque, connaissances et perception de la vaccination de patients atteints d’un déficit immunitaire secondaire - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70269-0 
P. Loubet 1, S. Kerneis 1, M. Groh 1, P. Loulergue 1, O. Launay 1
1 Hôpital Cochin, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Les sujets immunodéprimés font l’objet de recommandations vaccinales particulières. L’objectif de cette étude était d’évaluer la couverture vaccinale contre la grippe et le pneumocoque, les connaissances et la perception de ces vaccins chez des patients atteints de déficits immunitaires secondaires.

Matériels et méthodes

Le groupe de réflexion AVNIR rassemble plusieurs associations de patients ayant une immunodépression acquise. Les patients membres de ces associations ont été sollicités en 2013 pour répondre à un questionnaire en ligne concernant leur statut vaccinal, leurs connaissances et perceptions de ces vaccinations.

Résultats

Parmi les 3 653 patients ayant répondu (femmes : 75 %, > 50 ans : 63 %), 2 881 (79 %) étaient traités pour une maladie auto-immune (MAI), 478 (13 %) transplantés d’organe solide (Tx) et 294 (8 %) traités par chimiothérapie pour une tumeur solide ou une hémopathie maligne (K).

La couverture vaccinale contre la grippe a été estimée à 41 % (n=1 377) dans l’ensemble de la population et à respectivement 40 %, 54 % et 38 % dans les groupes MAI, Tx et K. Seulement 21 % (n=706) de l’ensemble des patients ont déclaré être vaccinés contre le pneumocoque (MAI : 23 %, Tx : 13 % et K : 14 %).

La majorité des répondants (64 %, n=2 177) avait un avis favorable sur la vaccination mais 1 897 (56 %) déclaraient ne connaitre ni les vaccins recommandés dans leur pathologie ni ceux contre indiqués. Trois mille six patients (91 %) souhaitaient avoir plus d’information sur ce sujet et 1 298 (87 %) que ce le soit par le médecin prenant en charge leur pathologie.

Conclusion

Les couvertures vaccinales contre la grippe et le pneumocoque sont faibles chez ces sujets immunodéprimés malgré une perception plutôt positive des vaccinations de la part des patients qui sont demandeurs de plus d’information sur ce sujet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 75 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • N-03: Vaccinations et dépistages gratuits des infections sexuellement transmissibles (IST) des bénéficiaires des « Restos de Cœur » (RDC)
  • M. jean, J. Cornaglia, L. Colombain, A. Borreil, R. Tixador, H. Aumaître
| Article suivant Article suivant
  • N-05: Statut vaccinal antitétanique des patients diabétiques avec mal perforant plantaire et traçabilité de leur vaccination
  • A. Richard, D. Drui, L. Happi Djeukou, P. Bemer, M. Krempf, B. Cariou, D. Boutoille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.