Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

N-13: Immunogénicité à long terme du vaccin MenBvac en Seine-Maritime - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70278-1 
F. Caron 1, V. Delbos 1, A.-E. Deghmane 2, L. Lemée 1, E. Jeannot 3, E. Houivet 1, M.-K. Taha 2
1 CHU, Rouen, France 
2 Institut Pasteur, Paris, France 
3 CHG, Dieppe, France 

Résumé

Introduction – objectifs

MenBvac, vaccin OMV (outer membrane vesicle), a été utilisé pour le contrôle d’une épidémie régionale à méningocoque B (clone B : 14 : P1.7,16). Le schéma a été successivement adapté selon les doses disponibles et les taux protecteurs mesurés dans deux cohortes. La durabilité de l’effet de tels vaccins étant variable, le but fut de l’évaluer 1 à 4 ans après le dernier rappel.

Matériels et méthodes

Volontaires âgés de 4-12 ans, ayant reçu MenBvac selon un schéma 2+1+1 (J0-S6-M8-M22 à 24). Prélèvements 1 an après la 4e dose à Neufchâtel-en-Bray, et 4 ans après la 4e dose à Dieppe (épicentre de l’hyperendémie et 1re zone traitée d’où davantage de recul). Mesure de l’activité bactéricide du sérum en complément humain (hSBA) vis-à-vis de B : 14 : P1.7,16. Cible selon la littérature : 60 % de sujets à titre hSBA ≥ 4 un an après rappel.

Résultats

1 an après la 4e dose (i.e., à Neufchâtel-en-B) : sur 96 sujets, moyenne géométrique des titres (GMT) hSBA : 4,4 et 47 % (IC 95 % : 37 %-57 %) de sujets à titre ≥ 4 (versus 21 % juste avant et 87 % 6 semaines après la dose) ; 4 ans après la 4e dose (i.e., à Dieppe) : sur 117 sujets GMT hSBA : 3,3 et 31 % (IC 95 % : 23 %-40 %) de sujets à titre ≥4 (versus 37 % juste avant).

Conclusion

Ces résultats confirment le déclin rapide de la réponse bactéricide à un vaccin OMV (déclin moindre dans l’épicentre par circulation accrue de la souche et contribution de l’immunité naturelle ?). Pour contrôler les hyperendémies/épidémies, il est crucial d’avoir rapidement une large couverture vaccinale, ce qui n’avait pas été ici possible du fait de la pénurie en MenBvac, d’où la nécessité ensuite de rappels itératifs. Désormais, la disponibilité du vaccin recombinant 4CMenB (Bexsero) devrait permettre l’application efficace d’une vaccination ciblée en cas d’alerte, selon les recommandations du HCSP.

Remerciements aux volontaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 77 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • N-12: Enquête REAVAX-1 : étude de la couverture vaccinale antigrippe de 3 300 personnels de réanimation en France
  • S. Males, J. Theodore pour le Groupe d’étude REAVAX 1
| Article suivant Article suivant
  • N-14: Impact d’une intervention engageante sur la couverture vaccinale grippale (CVG) chez le personnel infirmier
  • D. Abiteboul, S. Fendri, I. Lolom, G. Pellissier, F. Michelik, F. Girandola, E. Bouvet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.