Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O-02: Perception de la notion d’infection nosocomiale après dépistage-éradication du portage de S. aureus chez des patients opérés pour arthro-plastie - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70281-1 
E. Bonnet 1, A. Delbos 1, F. Maynaud 1, R. Limozin 1
1 Clinique médipôle Garonne, Toulouse, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La perception de la notion d’infection nosocomiale (IN) par les patients semble souvent floue ou erronée. Le but de notre étude était d’évaluer leurs connaissances sur le concept d’IN et l’évolution de leur perception après la mise en place d’un protocole de dépistage-décontamination de S. aureus (S.a) avant arthroplastie.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une enquête prospective monocentrique, sur 6 mois, chez des patients hospitalisés en chirurgie orthopédique au décours de la pose d’une prothèse articulaire. Une recherche du portage nasal de S. a et un protocole de décontamination en cas de recherche positive ont été prescrits à tous les patients en pré-opératoire. Notre questionnaire a porté sur le portage de S. a son dépistage, le protocole de décontamination, puis la perception d’IN.

Résultats

Nous avons analysé 135 questionnaires. L’âge moyen des patients était de 66 ans, le ratio hommes/femmes était de de 1,05. Tous sauf 6 (4 %) ont répondu que l’intérêt du protocole avait été bien expliqué. Plus d’un tiers des patients (48 sur 135) indiquaient qu’ils ne pensaient pas qu’on pouvait être porteur de S. a sans être malade. Près de 30 % (n=40) étaient porteurs de S. a au niveau nasal. Près d’un tiers des patients (n=43) pensaient qu’une IN ne pouvait être contractée que lors d’un acte chirurgical et 44,4 % (n=60) pensaient que les « microbes » en cause ne pouvaient avoir été acquis qu’au cours de leur hospitalisation. Les patients considéraient qu’une infection pouvait être nosocomiale si elle apparaissait dans les 48 heures suivant l’hospitalisation pour 36,3 % (n=49), dans le mois pour 29,6 % (n=40), et au-delà d’un an pour 5,2 % (n=7). La perception de la notion d’IN a été modifiée par l’application du protocole chez 42,2 % (n=57).

Conclusion

La perception des IN par les patients devant subir une intervention chirurgicale est effectivement souvent erronée. L’information des patients et leur participation à des protocoles de dépistage-éradication peut faire évoluer leur perception.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 78 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O-01: Détection des gènes ica A et ica D et production de biofilm par les staphylocoques isolées de cathéter urinaire au centre hospitalo-universitaire de Tlemcen (Algérie)
  • I. Kara Terki, H. Hassaine, S. Bellifa, I. M’hammedi, M. Lachachi, W. Didi
| Article suivant Article suivant
  • O-03: Prise en charge des infections sternales après chirurgie cardiaque
  • A. Pourbaix, M. Dubert, L. Armand-Lefèvre, M. Wolff, P. Nataf, Y. Yazdanpanah, J.-C. Lucet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.