Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O-01: Détection des gènes ica A et ica D et production de biofilm par les staphylocoques isolées de cathéter urinaire au centre hospitalo-universitaire de Tlemcen (Algérie) - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70280-X 
I. Kara Terki 1, H. Hassaine 1, S. Bellifa 1, I. M’hammedi 1, M. Lachachi 1, W. Didi 1
1 Abou Bekr Belkaid Lammabe, Tlemcen, Algérie 

Résumé

Introduction – objectifs

Les staphylocoques sont les espèces les plus fréquemment isolée d’infections liées aux sondages urinaires et autres dispositifs médicaux. La capacité à produire un biofilm est une étape importante dans la pathogénèse de ces staphylocoques et dépend de l’expression de l’opéron ica ADBC qui conduit à la synthèse d’un polysaccharide extracellulaire.

L’objectif de ce travail est d’identifier les différents genres de staphylocoques isolés de sondes urinaires, leurs capacités à former un biofilm et a exprimé les gènes ica A/icaD, leurs résistances aux différents types d’antibiotiques.

Matériels et méthodes

dans cette étude, 44 staphylocoques isolées de cathéter urinaire au centre hospitalo-universitaire de Tlemcen (nord West de l’Algérie) ont été analysés pour détecter la présence ou l’absence des gènes ica A et ica D par PCR, l’analyse phénotypique du biofilm a été faite par la méthode de Plaque de culture de tissus (TCP) et par culture sur milieu rouge Congo (RCA).

Résultats

17 des 44 isolats présentent les gènes ica A et ica D, 18 produisent un slime bactérien sur le milieu rouge congoo mais seulement 8 produisent spontanément un biofilm sur les microplaques en polystéréne en dessous des conditions normales de croissance. Pour les souches biofilm négative l’expression de l’opéron ica ADBC est sous régulé. Les staphylocoques isolés de cathéter urinaire présentent un taux de résistance élevé pour la pénicilline (98 %) et la gentamicine (75 %).

Conclusion

Notre étude démontre le rôle des gènes ica, la variabilité phénotypique de la production de biofilm et de la multirésistance aux antibiotiques comme facteurs de virulence des souches de staphylocoques isolées de sondes urinaires ; elle confirme également la diversité des mécanismes régulateurs intervenant au cours de la formation de biofilm.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 78 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • N-14: Impact d’une intervention engageante sur la couverture vaccinale grippale (CVG) chez le personnel infirmier
  • D. Abiteboul, S. Fendri, I. Lolom, G. Pellissier, F. Michelik, F. Girandola, E. Bouvet
| Article suivant Article suivant
  • O-02: Perception de la notion d’infection nosocomiale après dépistage-éradication du portage de S. aureus chez des patients opérés pour arthro-plastie
  • E. Bonnet, A. Delbos, F. Maynaud, R. Limozin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.