Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O-04: Colonisation à entérobactéries multi résistantes aux antibiotiques (E-BMR) des patients entrant en soins de suite et réadaptation (SSR) - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70283-5 
P. Étienne 1, S. Buffet 1, B. Escoffier 1, C. Lebrun 1, P. Le Floch 1, L. Bardagi 1
1 IMM, La Seyne-sur-Mer, France 

Résumé

Introduction – objectifs

L’épidémie régionale à Entérobactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques nous a incités à rechercher systématiquement un portage non connu d’E-BMR chez les patients entrant dans notre établissement.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une enquête prospective réalisée durant un mois au sein d’un SSR de la région PACA de 148 lits. Chaque nouveau patient entrant était inclus quel que soit l’établissement d’origine. Un écouvillonnage rectal et un ECBU dans les 48 heures suivant l’admission étaient réalisés systématiquement. Les E-BMR étaient définis par la détection d’une céphalosporinase déréprimée, d’une Bétalactamase à Spectre Elargi (BLSE) ou d’une carbapénémase. La notion de portage d’EBMR du patient reposait sur le document d’admission où l’information est systématiquement renseignée.

Résultats

124 patients étaient inclus, dont 2 étaient déclarés colonisés à E-BMR, et provenaient de 8 établissements différents. Un total de 121 ECBU et 116 écouvillonnages rectaux étaient réalisés. Neuf patients (7 %) étaient porteurs d’E-BMR, diagnostiqués dans 2 cas par l’ECBU seul, dans 3 cas par le prélèvement rectal seul, et dans 4 cas l’ECBU et le prélèvement rectal étaient concordants. Les bactéries identifiées étaient : E. Coli (7/9), E. Cloacae (1/9), K. pneumoniae (1/9). Les mécanismes de résistance étaient une BLSE chez 8 patients et une céphalosporinase déréprimée chez 1 patient. Aucune carbapénémase n’était détectée. Aucun de ces 9 patients détectés porteurs d’EBMR n’étaient déclarés porteur par les établissements d’origine mais 8/9 avaient été exposés à un antibiotique.

Conclusion

Notre SSR est exposé à une population entrant avec des EBMR (1/14 entrées) sans que cela soit connu, ni même identifié en hospitalisation d’amont. Cela implique d’adapter nos mesures d’hygiène ainsi que les protocoles d’antibiothérapie probabiliste. Le repérage de ces patients pourrait être basé sur les antériorités d’antibiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 79 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O-03: Prise en charge des infections sternales après chirurgie cardiaque
  • A. Pourbaix, M. Dubert, L. Armand-Lefèvre, M. Wolff, P. Nataf, Y. Yazdanpanah, J.-C. Lucet
| Article suivant Article suivant
  • O-05: Caractéristiques et pronostic des patients hospitalisés pour une infection de prothèse vasculaire (IPV) à staphylocoque
  • A. Pasquet, M. Valette, L. Legout, P.-V. D’Elia, B. Sarraz-Bournet, O. Leroy, E. Senneville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.