Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL04-05 Retour sur l’utilisation pratique de l’outil ConsoRes – un plébiscite à 3 ans du début d’un déploiement progressif - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70058-7 
S. Boussat 1, S. Clement 2, S. Henard 3, S. Rabaud 1, C. Rabaud 1
1 CClin-Est, Nancy, France 
2 Société Néanima, Aix-en-Provence, France 
3 Antibiolor, Nancy, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Consores, e-outil de suivi automatisé des consommations d’antibiotiques (ATB) et des résistances bactériennes, a été progressivement déployé dans les établissements de santé (ES) depuis 2012. Nous présentons ici les résultats d’une seconde enquête de satisfaction adressée à l’ensemble des inscrits à ConsoRes (320 ES).

Matériels et méthodes

Enquête en ligne (via Sphinx Online®) du 28 janvier au 11 février 2014 proposée à 551 contacts (pharmaciens, bactériologistes, cliniciens, référents…).

Résultats

169 questionnaires (31 %) ont été retournés. 55 % répondants ne se sont inscrits à ConsoRes qu’en 2013. La périodicité de surveillance est majoritairement trimestrielle. Les répondants exercent principalement en CH (36,7 %), MCO (20 %) ou CHU (15 %). Pour 88 %, l’outil répond à leurs attentes pour piloter plus efficacement les consommations d’ATB au sein de leur ES, 90 % pensent continuer à l’utiliser régulièrement et 83 % des répondants recommanderaient ConsoRes à des collègues d’autres ES. En pratique, 62 % font suivre des informations ciblées aux cliniciens, dont 43 % régulièrement et 22 % dès qu’une information leur apparait pertinente. Parmi les inscrits en 2013, 57 % ont pu identifier et mettre en œuvre des actions pour améliorer l’usage des ATB grâce aux données fournies par ConsoRes. Parmi les utilisateurs inscrits depuis 2012, 70 % (21/30) ont mis en place des actions au sein de leur ES. Près d’un tiers des répondants estime avoir besoin d’un accompagnement complémentaire dans l’analyse et l’interprétation des données issues de ConsoRes.

Conclusion

ConsoRes bénéficie d’un fort taux de recommandation. L’accompagnement dans l’analyse et dans l’interprétation des données reste une demande forte. Ainsi, ConsoRes doit devenir un outil de pilotage utile aux référents ATB locaux ou régionaux pour guider les ES dans le choix des actions d’amélioration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 8 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COL04-04: Enquête annuelle de pratiques SPA (SPILF-ONERBA) : utilisation des aminosides dans les établissements de santé (ES) français en 2013 (« Ami-SPA »)
  • R. Gauzit, Y. Péan, S. Alfandari, J.-P. Bru, J.-P. Bedos, C. Rabaud, J. Robert
| Article suivant Article suivant
  • COL05-01 RAL + DRV/r est non inférieur à TDF/FTC + DRV/r en traitement initial antirétroviral : essai NEAT001/ANRS143
  • F. Raffi, C. Wallet, P. Perré, L. Niedbalski, C. Allavena, J. Saillard, C. Katlama

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.