Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P-01: Étude des freins et attentes concernant la prise en charge en ville des patients vivant avec le VIH : enquête auprès des patients, médecins spécialistes et généralistes - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70290-2 
P. Étienne 1, M. Fiandino 2, P.-M. Roger 2
1 Institut médicalisé de Mar Vivo, La Seyne-sur-Mer, France 
2 Centre hospitalier universitaire de Nice, Nice, France 

Résumé

Introduction – objectifs

L’infection par le VIH peut être associée à de multiples comorbidités justifiant la recommandation de suivi partagé des PvVIH entre les MG et les médecins spécialisés hospitaliers (MSH). Cette politique de santé publique semble difficile à mettre en œuvre. Notre objectif était d’en connaître les freins en interrogeant les 3 parties concernées : PvVIH, MG et MSH.

Matériels et méthodes

Enquête par entretiens semi-dirigés menés durant 6 mois en 2013 auprès de 30 PvVIH suivis dans 2 services hospitaliers, de 30 MG tirés au sort selon le nombre de PvVIH suivis, et de 16 MSH.

Résultats

Les PvVIH avaient un MG dans 97 % des cas, ce dernier étant le référent auprès de la Sécurité Sociale. Les rôles attribués au MG par les PvVIH étaient la prise en charge des maladies bénignes (97 %) et les actes de prévention (67 %). Les PvVIH étaient 93 % à déclarer leur attachement à la consultation chez le MSH, plus qu’à celle chez leur MG (85 %). Les MG étaient 40 % à déclarer ne pas souhaiter s’impliquer dans la prise en charge des PvVIH, n’étant pas serein dans leur suivi. Le niveau de sérénité mesuré par une échelle visuelle de 1 à 10 étaient plus important pour les MG suivant plus de 5 PvVIH : 8 vs 4, p=0,011. Parmi les MSH, 87 % se déclaraient prêts à une prise en charge partagée avec les MG. Les MG pensaient nécessaire l’optimisation des moyens de communication, privilégiant l’association d’un courrier faisant suite à une synthèse annuelle, sous forme de check-list à mettre en œuvre (63 %), et de l’outil internet sécurisé Apycript® (43 %). Les MSH étaient favorables avant tout au dossier patient partagé informatisé (44 %), citant alors le logiciel Nadis®. Les PvVIH restaient attachés au courrier papier à 97 %.

Conclusion

Les MSH et MG souhaitaient travailler conjointement pour assurer le suivi des PvVIH. Le courrier issu d’une synthèse annuelle hospitalière, possible Programme Personnalisé de Soins délivré par le logiciel Nadis® paraissait un élément central de cette politique de santé publique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 82 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O-10: Découverte fortuite d’une entérobactérie productrice d’une carbapénèmase de type OXA 48 : impact sur l’application des recommandations nationales et le contrôle d’une large épidémie
  • C. Bourigault, S. Pineau, D. Boutoille, M.-E. Juvin, S. Corvec, F. Raffi, D. Lepelletier
| Article suivant Article suivant
  • P-02: Vers une amélioration du recueil des expositions accidentelles à risque viral par les COREVIH ?
  • E. Rouveix, D. Marigot-Outtandy, G. Hamet, J. Gerbe, M. Chansombat, G. Pellissier, E. Bouvet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.