Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P-05: Situation de la prescription des immunoglobulines antirabiques (RIG) en France : quantités, coûts et anticipation des ruptures de stock - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70294-X 
F. Ribadeau Dumas 1, P. Poujol 2, H. Bourhy 2, C. Le Pen 1
1 Université Paris IX, France 
2 Institut Pasteur, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La rage humaine peut être prévenue par la prophylaxie post-exposition (PPE) (vaccination +/- RIG). En France seules 2 RIG (commercialisées par le laboratoire Sanofi) disposent d’une AMM : une d’origine humaine (HRIG), l’autre équine. Elles ne peuvent être prescrites et administrées que dans les centres antirabiques (CAR) qui doivent tracer ces étapes pour les HRIG. En 2013 les CAR et les autorités de santé ont dû faire face à plusieurs annonces de rupture de stock de RIG. L’ampleur et la durée de la pénurie ont été demandées au laboratoire mais il fallait préciser les besoins annuels pour la France en termes de volumes, indications et coûts.

Matériels et méthodes

Pour estimer les besoins en RIG nous avons analysé la base de données du CNR de la rage abondée par plus de 90 % des CAR français sur la période 2001-2011 en précisant l’indication et le nombre de patients traités. La quantité de RIG par patient étant fonction du poids et non déductible de cette base, une étude rétrospective des fiches de délivrance de RIG du CAR d’Ile de France de 2009 à 2010 a été réalisée. Les RIG ont été valorisées aux coûts 2011.

Résultats

Sur les 93 723 consultants post exposition 49 396 ont reçu une PPE. 4 208 (9 %) des PPE incluaient des RIG (après une exposition, à l’étranger dans 1 473 cas, en France à une chauve-souris dans 666 cas, et en Guyane dans 240 cas). Le nombre de flacons d’HRIG était de 4 en moyenne par patient et 16 832 au total pour un coût de 2 945 600 €.

Conclusion

Dans le contexte étudié il faut prévoir environ 1 500 flacons d’HRIG par an pour un coût de 270 000 €. Pour limiter les pénuries et l’augmentation des prix (multipliés par 2 entre 2010 et 2013 pour les HRIG majoritairement prescrits car mieux tolérés) il serait préférable de remédier au monopole actuel en autorisant en France d’autres HRIG disposant d’une AMM européenne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 83 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P-04: Place de l’anonymat dans les centres de dépistage anonyme et gratuit ?
  • M. Patoureau, Y. Poirier, C. Michau, F. Delaunay, I. Flechard, E. Lavigne, C. Le Clec’h
| Article suivant Article suivant
  • P-06: Séroprévalence de la dengue chez des donneurs de sang aux Antilles françaises
  • V. Ronin, M. L’Azou, M. Bessaud, A. Cabié, R. Césaire, R. Courbil, P. Richard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.