Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Q-09: Estimation de l’impact d’une stratégie de vaccination post-exposition des adultes contre la varicelle en France - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70314-2 
C. Souty 1, E. Boos 2, C. Turbelin 1, T. Blanchon 1, T. Hanslik 2, P.-Y. Boëlle 1
1 UMRS 1136 Inserm UPMC, Paris, France 
2 Université Versailles Saint-Quentin, Versailles, France 

Résumé

Introduction – objectifs

La vaccination universelle des enfants contre la varicelle n’est pas recommandée en France, par crainte principalement d’un déplacement des cas vers l’âge adulte où elle est plus sévère. En revanche, la vaccination post-exposition dans les 3 jours suivants un contact est recommandé chez les adultes sans antécédent connu de varicelle. L’objectif de ce travail est d’évaluer le nombre de cas de varicelle pouvant être évités par l’application de cette recommandation.

Matériels et méthodes

Un modèle probabiliste Bayésien a été développé pour estimer la probabilité pour un adulte d’être exposé à un cas de varicelle dans son entourage familial avant d’être infecté, pouvant ainsi conduire à une proposition de vaccination post-exposition. Les données utilisées pour ce modèle provenaient du réseau de surveillance Sentinelles et de publications scientifiques. Le nombre de cas de varicelle et d’hospitalisations pouvant être évités chez les adultes durant la vie entière a été estimé à partir d’une cohorte de personnes âgées de 18 ans.

Résultats

La vaccination post-exposition des adultes permettrait d’éviter 1 864 cas de varicelle pour 100 000 sujets d’une cohorte de 18 ans (IC95 % [1135- 2805]) et 33 hospitalisations pour 100 000 (IC95 % [20-49]). La vaccination de 7,6 adultes permettrait d’éviter un cas de varicelle.

Conclusion

À partir des résultats fournis par ce modèle, on peut estimer que 25 % des cas de varicelle de l’adulte et 33 % des hospitalisations pourraient être évités par la vaccination post-exposition des adultes, dans un pays ne recommandant pas la vaccination universelle. L’application de la recommandation de vaccination post-exposition des adultes permettrait donc de réduire notablement le fardeau de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 89 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Q-08: Prévalence et facteurs de risque de portage et d’infection à entérobactéries multirésistantes (EBMR) chez les voyageurs hospitalisés
  • L. Epelboin, J. Robert, V. Meyssonnier, E. Tsyrina-Kouyoumdjian, S. Laouira, F. Bricaire, E. Caumes
| Article suivant Article suivant
  • Q-10: L’émergence de Leishmania braziliensis en Guyane fait discuter l’adaptation de la prise en charge de la leishmaniose cutanée importée en Métropole
  • T. Pistone, K. Ezzedine, A. Duvignaud, M. Mechain, M-C. Receveur, A. Berry, D. Malvy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.