Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL05-01 RAL + DRV/r est non inférieur à TDF/FTC + DRV/r en traitement initial antirétroviral : essai NEAT001/ANRS143 - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70059-9 
F. Raffi 1, C. Wallet 2, P. Perré 3, L. Niedbalski 4, C. Allavena 1, J. Saillard 5, C. Katlama 6
1 SMIT, Nantes, France 
2 CMG-EC de l’INSERM U897/ANRSISPED, Bordeaux, France 
3 CHD, La Roche-sur-Yon, France 
4 Saint-Louis, Paris, France 
5 ANRS-INSERM, Paris, France 
6 Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

NEAT001/ANRS143 est un essai randomisé de non-infériorité, sans insu, comparant DRV/r associé à RAL ou TDF/FTC en 1re ligne de traitement antirétroviral chez les adultes VIH+.

Matériels et méthodes

Le critère de jugement principal était le délai jusqu’à l’échec virologique (changement de traitement pour baisse de charge virale (CV) < 1 log10 c/ml à S18 ou pour CV ≥ 400 c/ml à S24, ou CV confirmée ≥ 50 c/ml à partir de S32) ou clinique (décès, sida, événement sévère non sida). La borne de non-infériorité était fixée à 9 % dans l’analyse Kaplan-Meier en intention de traiter.

Résultats

805 patients (RAL n=401, TDF/FTC n=404, 88 % d’hommes) ont été inclus, avec en médiane : âge 38 ans, CV 4,77 log10 c/ml, CD4 333/mm3, suivi de 123 semaines. À S96 (RAL vs TDF/FTC), la proportion d’échec était de 17,4 % vs 13,7 % (différence : 3,7 % ; IC95 % : -1,1 ; 8,6 %) ; celle d’échec ou d’arrêt du traitement initial était de 22,8 % vs 19,5 % (différence : 3,3 % ; IC95 % : -1,9 ; 8,4 %) ; le taux (pour 100 patient-années) d’événements indésirables (EI) sévères était de 10,2 vs 8,3 (p=0,17), d’EI de grade 3-4 de 9,6 vs 7,4 (p=0,16), d’EI entrainant le changement de traitement de 4,2 vs 4,2 (p=0,84). La CV était < 50 c/ml à S96 chez 89 % vs 93 % des patients, l’augmentation médiane des CD4 de + 267 vs + 266/mm3 sous RAL vs TDF/FTC. La modification moyenne de la clairance de la créatinine était de + 0,9 vs – 3,8ml/min à S96 (p=0,02), et la modification du rapport cholestérol total/HDL-cholestérol de 0,0 vs 0,0 (p=0,67). L’émergence de résistance était documentée chez 5/28 (RAL) et 0/13 (TDF/FTC) patients avec génotype réalisé pendant le suivi.

Conclusion

Le schéma d’épargne d’INTI associant RAL et DRV/r est non inférieur à TDF/FTC + DRV/r en termes de réponse virologique et clinique à S96 et peut représenter une alternative en 1re ligne de traitement ARV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 9 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COL04-05 Retour sur l’utilisation pratique de l’outil ConsoRes – un plébiscite à 3 ans du début d’un déploiement progressif
  • S. Boussat, S. Clement, S. Henard, S. Rabaud, C. Rabaud
| Article suivant Article suivant
  • COL05-02 : Résultats de l’essai OPTIPRIM-ANRS 147
  • A. Chéret, A. Mélard, G. Nembot, C. Lascoux, J. Reynes, L. Meyer, C. Rouzioux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.