Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

T-01: Taux élevé d’infections respiratoires virales chez les patients hospitalisés et le personnel soignant, hiver 2014 - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70336-1 
G. Conort 1, S. Fourati 1, S. De Souza 1, C. Dumortier 1, S. Gallien 1, J.-M. Molina 1, D. Dwyer 1
1 Hôpital Saint-Louis, Paris, France 

Résumé

Introduction – objectifs

Déterminer la prévalence des infections respiratoires virales symptomatiques ou non parmi les patients et les soignants d’un service de maladies infectieuses. Rechercher les facteurs associés à la transmission nosocomiale.

Matériels et méthodes

Les patients hospitalisés entre le 15/01 (S1) et le 30/03/14 (S10) sont inclus prospectivement, avec recueil de données cliniques, prélèvement nasopharyngé tous les 2 à 5 jours pour PCR multiplex à la recherche de 22 pathogènes. Les soignants ont un prélèvement à S5 et en cas de symptôme. Une sérologie est faite chez les patients symptomatiques et le personnel, avec contrôle à S4.

Résultats

Après 7 semaines sur 10 de l’étude toujours en cours, il y a eu 35 infections respiratoires chez 44 % (28/64) du personnel. Un virus était présent dans 25 des 35 prélèvements (71 %) : 12 coronavirus (48 % : 7 OC43, 3 NL63, 2 HKU1), 6 PIV4 (24 %), 5 influenza A (20 %, dont 3 H1N1pdm09), 5 rhinovirus (20 %) et 1 VRS. Dans 4 prélèvements (11 %) plus d’un virus était identifié.

Sur 105 patients inclus, 45 avaient des signes d’infection respiratoire (44 %), parmi lesquels 27 prélèvements étaient positifs (60 %) pour 34 virus : 5 coronavirus (12 % : 2 OC43, 2 NL63, 1 229E), 2 PIV (1 PIV1 et 1 PIV2), 16 influenza A (47 %, dont 8 H1N1pdm09), 10 rhinovirus (29 %) et 1 hMPV. Dans 7 prélèvements (26 %) plus d’un virus était identifié.

Les taux de vaccination anti-grippale étaient de 70 % (45/64) chez les soignants (mais 42 %, 8/19, chez les étudiants hospitaliers).

Quelques cas de potentielle transmission dans le service sur des critères chronologiques et virologiques ont été identifiés.

Conclusion

Les infections virales respiratoires sont fréquentes chez les soignants en période hivernale, avec un risque de transmission aux patients et aux autres soignants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 96 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • S-10: Contrôle de 294 prescriptions d’antibiotiques par le référent antiinfectieux au centre hospitalier d’Angoulême en 2013
  • S. Males, R. Mayan, C. Nowak, A. Riché
| Article suivant Article suivant
  • T-02: Investigation d’une épidémie de paludisme dans les forces armées françaises
  • M.-A. Creach ep. Juzan, F. de Laval, A. Buzens, X. Deparis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.