Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nouveaux anticoagulants oraux chez les patients atteints de fibrillation atriale, comment éviter les accidents ? - 03/07/14

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.05.003 
Vladimir Manenti , Etienne Aliot
 Institut Lorrain du cœur et des vaisseaux, département de cardiologie, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Vladimir Manenti, Institut Lorrain du cœur et des vaisseaux, département de cardiologie, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Points essentiels

Connaître les indications de ces nouvelles molécules, et s’y limiter.

Ne pas confondre facilité d’utilisation avec absence de précautions.

La fonction rénale : un paramètre obligatoire pré- et per-thérapeutique.

Savoir pour quels patients utiliser une posologie faible.

Cardioversion : encore trop peu de recul pour certaines molécules.

Interactions médicamenteuses : attention à la glycoprotéine P et au cytochrome P450.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Know the indications of these new drugs, and respect them.

Do not confuse easiness of administration and absence of precautions.

Renal function: a key parameter before and during treatment.

Know when to use a low-dose drug regimen.

Cardioversion: lack of safety evidence for some drugs.

Drug interactions: beware of P-glycoprotein and cytochrome P450.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 7-8

P. 775-783 - juillet 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie et données pronostiques de l’arrêt cardiorespiratoire en 2014
  • Florence Dumas, Alain Cariou
| Article suivant Article suivant
  • Survenue d’un accident ischémique cérébral chez un patient en fibrillation atriale sous anticoagulant oral : que faire de plus ?
  • Emmanuel Touzé, Doina Ciocanu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.