Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Asphyxie fœtale per partum et états fœtaux non rassurants - 10/07/14

[5-077-A-30]  - Doi : 10.1016/S0246-0335(14)49257-3 
G. Levy : Interne des hôpitaux, N. Bednarek : Praticien hospitalier, R. Gabriel  : Professeur des Universités
 Maternité Alix de Champagne, Hôpital Maison-Blanche, Centre hospitalier universitaire de Reims, Université de Reims-Champagne-Ardenne, 51092 Reims cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

L'asphyxie fœtale per partum est définie à la naissance par l'association d'une acidose fœtale (pH<7,00 à l'artère ombilicale) et de deux éléments cliniques : un faible score d'Apgar à cinq minutes et le développement d'un tableau d'encéphalopathie néonatale anoxo-ischémique. Cette situation complique un à deux accouchements pour mille. Le dépistage de l'hypoxie fœtale pendant le travail repose sur la surveillance du rythme cardiaque fœtal (RCF). Cependant, les anomalies du RCF concernent près d'un tiers des accouchements, tandis que l'acidose fœtale est beaucoup plus rare. Un petit nombre de tracés anormaux est associé à un haut risque d'acidose et impose une extraction fœtale immédiate. Dans la plupart des autres cas, les anomalies du RCF ont une valeur prédictive positive médiocre. Pour cette raison, pendant le travail, le terme d'état fœtal non rassurant doit être préféré à celui de souffrance fœtale aiguë, traditionnel mais souvent inexact. Pour éviter une inflation de césariennes inutiles, la prise en charge des états fœtaux non rassurants exige une interprétation rigoureuse du RCF et, souvent, le recours à des examens de seconde ligne. Le pH au scalp est l'examen de seconde ligne de référence. Il a fait la preuve de son efficacité pour dépister l'acidose fœtale. En revanche, il y a 11 à 20 % d'échecs de prélèvement et son impact sur le taux de césarienne et le devenir néonatal est mal documenté. Trois autres examens de seconde ligne ont été évalués. L'oxymétrie de pouls fœtal et l'ECG fœtal avec analyse informatisée du segment ST reposent sur des bases théoriques solides, mais les résultats des études cliniques sont décevants. L'oxymétrie a été abandonnée, et les données actuelles sur l'ECG fœtal ne permettent pas de le recommander pour la surveillance du travail. Les lactates au scalp reposent sur le même principe que le pH, mais les échecs de prélèvement sont rares. Les données actuelles suggèrent que les résultats des lactates au scalp sont équivalents à ceux du pH, mais les études cliniques sont encore peu nombreuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Acidose fœtale, Asphyxie fœtale per partum, Rythme cardiaque fœtal non rassurant, Encéphalopathie néonatale anoxo-ischémique, Infirmité motrice d'origine cérébrale, pH au scalp, Lactates au scalp, Oxymétrie de pouls fœtal, Électrocardiogramme fœtal, Problèmes médicolégaux en obstétrique


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Retard de croissance intra-utérin et fœtus petits pour l'âge gestationnel
  • R. Gabriel, G. Harika
| Article suivant Article suivant
  • Grossesse prolongée
  • A. Mattuizzi, H. Madar, A. Froeliger, M. Hourbracq, C. Bardy, M. Sarrau, A. Nithart, M. Gleyze, P. Chabanier, F. Coatleven, L. Sentilhes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.