Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête VENTILOP. Enquête sur la ventilation mécanique peropératoire - 17/07/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.05.002 
F. Fischer a, b, O. Collange a, , b , G. Mahoudeau a, b, M. Simon a, H. Moussa a, A. Thibaud a, A. Steib a, T. Pottecher a, b, M. Mertes a
a Réanimation chirurgicale polyvalente, NHC, pôle anesthésie, réanimation chirurgicale, SAMU, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67000 Strasbourg, France 
b Unité de simulation pédagogique, faculté de médecine, université de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La ventilation mécanique peropératoire participe au développement de complications respiratoires postopératoires. L’objectif principal de cette enquête était d’évaluer la façon dont la ventilation mécanique est appréhendée au bloc opératoire. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer les besoins en formation dans ce domaine.

Matériel et méthodes

Un questionnaire informatisé portant sur la ventilation mécanique peropératoire a été adressé par messagerie électronique à l’ensemble des anesthésistes-réanimateurs alsaciens (297 médecins), ainsi qu’à un échantillon de 99 infirmières-anesthésistes. La ventilation mécanique au bloc opératoire était considérée comme optimisée lorsqu’elle associait un volume courant (Vt) entre 6 à 8mL/kg de poids idéal théorique (PIT), une PEP, une FiO2 à moins de 50 %, un réglage du rapport I/E et la réalisation de manœuvre de recrutement.

Résultats

Cent soixante-douze professionnels ont répondu au questionnaire (taux de participation 50,5 %). Seuls 2,3 % des professionnels déclaraient appliquer l’ensemble des réglages permettant d’assurer une ventilation optimisée. La majorité des professionnels considéraient que les réglages de la ventilation avaient une influence sur l’évolution postopératoire des patients et demandaient une formation spécifique ainsi que des recommandations dans ce domaine.

Conclusion

Seuls 2,3 % des professionnels interrogés déclaraient optimiser la ventilation mécanique au bloc opératoire. Des recommandations et des formations spécifiques dans le domaine de la ventilation au bloc opératoire étaient très largement demandées par l’ensemble des professionnels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Mechanical ventilation can initiate ventilator-associated lung injury and postoperative pulmonary complications. The aim of this study was to evaluate (1) how mechanical ventilation was comprehended by anaesthetists (physician and nurses) and (2) the need for educational programs.

Methods

A computing questionnary was sent by electronic-mail to the entire anaesthetist from Alsace region in France (297 physicians), and to a pool of 99 nurse anaesthetists. Mechanical ventilation during anaesthesia was considered as optimized when low tidal volume (6–8mL) of ideal body weight was associated with positive end expiratory pressure, FiO2 less than 50%, I/E adjustment and recruitment maneuvers.

Results

The participation rate was 50.5% (172 professionals). Only 2.3% of professionals used the five parameters for optimized ventilation. Majority of professionals considered that mechanical ventilation adjustment influenced the patients’ postoperative outcome. Majority of the professionals asked for a specific educational program in the field of mechanical ventilation.

Discussion

Only 2.3% of professionals optimized mechanical ventilation during anaesthesia. Guidelines and specific educational programs in the field of mechanical ventilation are widely expected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Ventilation mécanique, Ventilation protectrice, Pression expiratoire positive, Manœuvres de recrutement, Poids idéal théorique

Keywords : Anaesthesia, Mechanical ventilation, Optimized ventilation, Positive expiratory pressure, Ideal body weight, Recruitment maneuvers


Plan


© 2014  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 6

P. 389-394 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le froid et la sécurité sanitaire : des recommandations à l’application pratique
  • P.M. Mertes, B. Debaene
| Article suivant Article suivant
  • Conservation de la succinylcholine en préhospitalier après recommandations de l’Agence nationale de santé et du médicament
  • H. Lefort, A. Mendibil, S. Margerin, A.-C. Cuquel, D. Jost, K. Tazarourte, L. Domanski, J.-P. Tourtier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.