Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge chirurgicale primaire des fentes vélaires, vélopalatines et alvéolaires - 24/07/14

[22-066-B-11]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(14)66202-6 
H. Bénateau a, , A. Veyssière a, C. Paquot-Le Brun b, D. Cabouret a, H. Traoré c
a Service de chirurgie maxillofaciale, Centre de compétence des malformations labiopalatines, Centre hospitalier universitaire de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 
b Service d'oto-rhino-laryngologie, Centre hospitalier universitaire de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 
c Service de chirurgie maxillofaciale, Centre hospitalier universitaire-Centre national d'odontostomatologie, Bamako, Mali 

Auteur correspondant.

Résumé

La prise en charge des fentes est difficile et doit être pluridisciplinaire. Cet article fait le point sur la chirurgie primaire des fentes vélaires isolées, des fentes vélopalatines et des fentes alvéolaires (les fentes labiales étant traitées dans un autre article). Pour la fermeture de la fente vélopalatine, des protocoles en un ou deux temps opératoires sont décrits. Il faut avoir en tête d'être le moins iatrogène, en utilisant des techniques pourvoyeuses de peu de tissu cicatriciel, pour diminuer les troubles de croissance du maxillaire. La séquence de Pierre Robin mérite une attention particulière du fait du risque sur le plan respiratoire dans les premières semaines ou les premiers mois. Ces troubles sont traités par méthodes non invasives : méthodes posturales, sondes nasopharyngées avec ou sans continuous positive airway pressure (CPAP). Le recours aux méthodes chirurgicales pour régler ces problèmes respiratoires reste exceptionnel actuellement. La fente vélaire ou vélopalatine du Pierre Robin est fermée selon un protocole classique. Le dernier geste de chirurgie primaire est dans la plupart des calendriers la fermeture de la fente alvéolaire par gingivopériostéoplastie. Elle se fait le plus souvent après expansion transversale orthodontique du maxillaire. Une greffe osseuse, le plus souvent iliaque, est associée de façon à avoir une continuité osseuse au niveau au moins de l'arcade alvéolaire. Même si cet article se veut pratique, et comme nous le précisions déjà pour la fermeture des fentes labiales, cette chirurgie s'apprend au bloc opératoire aux côtés d'un chirurgien sénior rodé à cette chirurgie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fente, Chirurgie primaire, Véloplastie, Gingivopériostéoplastie, Pierre Robin


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge chirurgicale primaire des fentes labiales
  • H. Bénateau, A. Veyssière, H. Traoré
| Article suivant Article suivant
  • Uranostaphylorraphie embryologique, anatomique et physiologique
  • G. Couly, Y. Gitton, L. Benouaiche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.