Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’« originalité » perceptive d’un sujet pervers au test de Rorschach - 01/08/14

Doi : 10.1016/j.evopsy.2012.07.003 
Jérôme Englebert a, , b
a Département psychologie et cliniques des systèmes humains, université de Liège, boulevard du Rectorat, bâtiment B33, 4000 Liège, Belgique 
b Établissement de défense sociale de Paifve, 1, route de Glons, 4452 Paifve, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Après avoir discuté des notions de perception et d’aperception au test de Rorschach, l’auteur propose une analyse du protocole d’un patient présentant un fonctionnement psychologique pervers. L’analyse des qualités formelles (FQ) est détaillée et particulièrement le statut des perceptions « inhabituelles ». Selon le Système Intégré proposé par J.E. Exner, les réponses « u » (pour « unusual »), lorsqu’elles apparaissent en proportion importante (46 % pour ce protocole), indiquent que le sujet est peu influencé par les demandes ou attentes sociales et que certains de ses comportements peuvent ignorer ou éviter les questions de convention sociale. Une analyse différente de ces données autorise à identifier une dimension adaptative consistant à percevoir des stimuli qui « existent réellement » mais qui échappent généralement à tout un chacun. En outre, sont aussi discutées l’interprétation que l’on peut donner aux réponses à contenu anatomiques du protocole ainsi qu’une perception particulière (la réponse « chaussures »). En plus de partager adéquatement le sens commun intégrateur, une des facultés du fonctionnement psychologique pervers ne serait-elle pas d’être capable de percevoir certains aspects inhabituels que peu de gens voient mais qui existent, néanmoins, bel et bien ? Cet avantage permet une meilleure adaptation à l’environnement voire une faculté de faire évoluer cet environnement. La capacité de « manipulation » fréquemment attribuée au sujet pervers s’inscrit probablement dans cette compétence de perception originale de la réalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The author starts with a discussion about two notions appearing into the Rorschach test: the perception and the apperception. By this way, it is suggest ways for a phenomenological study of the Rorschach test. These proposals are consistent with those of the Comprehensive System (Proposed by John E. Exner). Then the author proposes a protocol analyzing of a patient with a perverse psychological functioning. In one hand, the result obtained by the Form Quality (FQ) is detailed in particular regarding to the status of unusual perceptions. According to the Comprehensive System proposed by J.E. Exner, a significant proportion of responses “u” (46 % for this protocol) indicates that the person is not influenced by any social request or any expectation and some of his behaviors could ignore or avoid any question about social convention. From an other point of view, when analyzing these data, an adaptive dimension for these unusual perceptions is identified. The pervert perceives the stimuli that “really exists” according to him not everyone can perceive it. This advantage allows a better adaptation to the environment and the ability to change this environment. The manipulation (a particular skill that is most of the time attributed to the perverse person) is probably a consequence of having an original perception of reality. It is also discussed the interpretation of the “anatomical content” in connection with this adaptive hypothesis. In addition, the author also discusses a particular answer of the protocol: the answer “shoes” that presents a specific perceptual characteristic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychologie, Test projectif, Rorschach (Système intégré), Perception, Perversion, Personnalité

Keywords : Psychology, Projective test, Rorschach (Comprehensive system), Perception, Perversion, Personality


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 429-441 - juillet 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Schizophrénie et immigration : influence des facteurs psychosociaux
  • Imen Anes Jellali, Lazhar Zarrouk, Mohamed Ali Jellali, Mohamed Nasr
| Article suivant Article suivant
  • Bilan et perspectives de la psychiatrie infantojuvénile en Côte d’Ivoire
  • Anna-Corinne Bissouma, Madjara A.P.N. Anoumatacky, Marc Daclin, Marguerite D. Te Bonle, Roger C.J. Delafosse, Marie-Claude Fourment

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.