Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pour une distinction de la machine à influencer et de l’objet autistique - 01/08/14

Doi : 10.1016/j.evopsy.2012.09.003 
Ludivine Beillard-Robert
Psychologue clinicienne, chargée d’enseignement, doctorante en psychologie, laboratoire de psychopathologie et clinique psychanalytique EA 40 50, université Rennes II, Haute Bretagne, 6, avenue Gaston-Berger, 35043 Rennes cedex, France 

Auteur correspondant. 9bis, clos de la Barre, 35190 Longaulnay, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Alors que les recherches sur l’autisme poursuivent leurs avancées, il est intéressant de revenir sur un point de vue particulier de la conception de cette pathologie que fut celui de Mahler et Elkisch, dont le postulat controversé fut d’envisager certaines constructions autistiques comme préliminaires à l’élaboration d’appareils à influencer. La prise en considération du cas princeps de Tausk, en association avec celui, plus détaillé, de Haslam, Porter et Williams permet une mise en évidence de la fonction de ces machines au sein des processus psychiques des sujets présentés. Ce travail subjectif les engage à trouver la cause des manifestations corporelles et des hallucinations avec l’appui du délire. Y interviennent alors les machines à influencer considérées par le sujet comme mues par une dynamique autonome liée à un système qui participe des phénomènes élémentaires de la psychose. Une arrivée à maturation de constructions machiniques signent la systématisation du délire psychotique comme fruit de l’automatisme mental. Différemment, la machine autistique résulte d’un savoir issu d’une élaboration tentant de suppléer la carence de la fonction symbolique. Si l’entourage du psychotique est soumis au même châtiment que lui, l’autiste se trouve seul animé par les machines qu’il réalise. Leur fonctionnement par branchements vient traiter l’énigme du corps, de la fonction libidinale et de la distinction avec l’Autre. Il s’agit de machines créées, maîtrisées par l’autiste, à l’inverse des machines délirantes du psychotique, dont l’initiative et l’exécution viennent de l’Autre, et exercent de ce fait une emprise sur le sujet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

While research on autism continues to progress, it is interesting to return to a particular point of view on the conception of Mahler and Elkisch's pathology, including the controversial assumption which was to consider some autistic constructions as preliminary to the development of the ‘Influencing Machine’. Consideration of the cas princeps of Tausk, in association with the more detailed Haslam, Porter and Williams, allows a demonstration of the function of these machines within the mental processes of the subjects presented. This subjective work engages the subjects to find the cause of bodily manifestations and hallucinations while delirious. The response is to blame ‘Influencing Machines’ considered by the subject as driven by an autonomous dynamic system linked to a participating elementary phenomena of psychosis. Gradually the conclusion is reached that there is a machine and this signifies the systematization of psychotic delirium as a result of mental automatism. Different to this, the autistic machine is the result of knowledge that comes from an elaboration trying to compensate for the absence of the symbolic function. While the friends of the psychotic are subject to the same punishment as him, the autistic person is the only one driven by the machines he imagines. Their functioning in connections come to affect the enigma of the body, libidinal function and distinction with the Other. It is a question of created machines, controlled by the autistic person, unlike the delusions of machines by the psychotic subject, where the initiation and execution come from the Other, and which therefore exert an influence on the subject.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychanalyse, Autisme, Psychose, Structure psychique, Délire, Mécanisme de défense, Étude théorique, Étude comparative, Objet, Délire d’influence

Keywords : Psychoanalysis, Autism, Psychosis, Psychic structure, Delirium, Mechanism of defense, Theoretical study, Comparative study, Delirium with influence


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Beillard-Robert L. Pour une distinction de la machine à influencer et de l’objet autistique. Evol Psychiatr année ; Vol. (N̊) : pages (pour la version papier) ou adresse URL et date de consultation (pour la version électronique).


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 527-539 - juillet 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traduction au Thematic Apperception Test des modèles d’attachement insécure des femmes criminelles
  • Sonia Harrati, Valérie Mazoyer, David Vavassori
| Article suivant Article suivant
  • Psychiatrie et ambiance
  • Christophe Chaperot, Adrien Altobelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.