S'abonner

Prise en charge médicale des symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) en rapport avec une hyperplasie bénigne de la prostate (HBP) (SBAU-HBP) : Impact sur la fonction sexuelle - Revue de la littérature - 01/08/14

Doi : 10.1016/j.sexol.2014.07.004 
D. Chevallier , J. Amiel
 Hôpital universitaire Archet 2, Département d’Urologie, 151 r Saint-Antoine-Ginestière, BP 79, 06202 Nice, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction d’objectifs

Le traitement médical des symptômes du bas appareil urinaire en rapport avec une hyperplasie bénigne de la prostate (SBAU-HBP) a beaucoup évolué ces dernières années avec l’apparition de nouvelles molécules. L’impact de ces traitements sur la fonction sexuelle n’est pas négligeable. L’objectif primaire de ce travail, est de faire une mise au point sur les effets potentiels sexuels des traitements des SBAU-HBP. L’objectif secondaire est de proposer une méthode d’évaluation et de prise en charge des ces troubles.

Matériel et méthodes

Une revue systématique de la littérature scientifique a été réalisée à partir de la base de données Pub Med. La recherche a été effectuée entre 1999 et 2012 avec les mots clefs suivants « benign prostatic hyperplasia » « medical treatment » « male sexual dysfunction ».

Résultats

De nombreuses thérapeutiques médicales ont fait l’objet d’études randomisées pour le traitement des SBAU-HBP. Les effets secondaires sur la fonction sexuelle sont bien répertoriés et se résument à une diminution de la libido, dysfonction érectile, dysfonction d’éjaculation.

Conclusion

L’association SBAU-HBP et dysfonction sexuelle devient une entité à part entière et reste indépendante d’autres facteurs susceptibles d’interagir sur la sexualité (âge, comorbidité cardio vasculaire, modification du style de vie) Il faut savoir évaluer la dysfonction sexuelle avant d’initier le traitement des SBAU-HBP. Tous ces traitements peuvent retentir sur la sexualité. Leur prise en charge peut s’avérer délicate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Benign Prostatic Hyperplasia (HBP) is a commun disease that can led to Lower Urinary Tract Symptoms (LUTS). Epidemiological studies have confirmed an association between BPH/LUTS and sexual dysfunction. The aim of this study os to propose a systemic revue for impact on sexual function of the medical treatment of Male sexual LUTS/BPH and to propose an evaluation and management of these related sexual dysfunction adverse events.

Tools and method

Relevent English-language articles were identified from Pub Med symptoms searches (1999-2012). Search terms included « benign prostatic hyperplasia » « medical treatment » « male sexual dysfunction ».

Results

Randomised, controlled trials demonstrate that medical treatment for BPH/ dysfunction LUTS, can be associated with Sexual Adverse Effects (AES) such a loss of libido, erectile dysfunction and ejaculatory disorders.

Conclusion

The publication of recent randomized clinical trials allows the urologists to use new drugs and new combination therapies in the medical treatment of BPH-LUTS. Their impact on sexual function must be known. Management of sexual dysfunction in men treated for BPH-LUTS could be complicated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypertrophie bénigne de la prostate, Traitement médical, Dysfonction sexuelle masculine, Symptômes du bas appareil urinaire, Dysfonction érectile, Dysfonction éjaculation

Keywords : Benign prostatic hyperplasia, Medical treatment, Male sexual dysfunction, Lower urinary tract symptoms, Erectile dysfunction, Ejaculatory dysfunction


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 3

P. 140-145 - juillet 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les troubles urinaires du bas appareil (TUBA) dans la pratique du médecin sexologue : comment mieux prendre en charge nos patients
  • A. Corman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.