Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Géophagie et grossesse : état des connaissances et conduite à tenir. Expérience d’une maternité de Guyane française - 03/08/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.06.001 
V. Lambert a, , K. Pouget a, C. Basurko b, R. Boukhari c, F. Dallah a, G. Carles a
a Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier de l’Ouest guyanais, 16, avenue du Général-de-Gaulle, BP 245, 97320 St-Laurent-du-Maroni, Guyane française 
b Centre d’investigation clinique épidémiologie, clinique Antilles Guyane CIC-EC CIE 802, centre hospitalier de Cayenne, rue des Flamboyants, BP 6006, 97306 Cayenne, Guyane française 
c Laboratoire d’analyse, centre hospitalier de l’Ouest guyanais, 16, avenue du Général-de-Gaulle, BP 245, 97320 St-Laurent-du-Maroni, Guyane française 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Faire le point de l’état des connaissances sur les déterminants et les conséquences de la géophagie pendant la grossesse.

Méthode

Recherche bibliographique en langues anglaise et française sur la base Scopus et rapport d’expérience sur la prise en charge de femmes enceintes géophages observées à la maternité de Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane française).

Résultats

La géophagie est une pratique souvent méconnue. Initiée par divers stimuli allant de la nausée à la carence martiale, sa pratique soutenue durant la grossesse a de multiples conséquences en raison d’interactions ioniques complexes avec le tube digestif. La consommation d’argile est une source de carence martiale qui peut aller jusqu’à la mise en jeu du pronostic vital maternel par hémorragie du post-partum sur anémie sévère. Sur le versant fœtal, outre les effets bien connus de l’anémie sur le risque de prématurité, la géophagie entraîne une surexposition aux métaux lourds et en particulier à l’aluminium qui doit faire considérer cette pratique comme potentiellement nocive pour le neuro-développement de l’enfant. L’évaluation et les corrections des perturbations ioniques provoquées par l’ingestion prolongée d’argile doivent être systématiques en tenant compte de la situation de malabsorption secondaire qui justifie souvent le recours à la voie parentérale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To provide an overview of the current state of knowledge concerning the determinants and consequences of geophagy during pregnancy.

Method

Bibliographic searching of articles published in English or French and included in the Scopus database, and reporting of our experience with the management of geophagic pregnant women at the maternity unit of Saint-Laurent-du-Maroni (French Guiana).

Results

Geophagy is a little known practice initiated by various stimuli, including nausea and iron deficiency. Sustained geophagy during pregnancy has many consequences, due to complex ionic interactions with the digestive tract. Clay consumption may lead to iron deficiency, which may even be life-threatening in cases of post-partum haemorrhage in severely anaemic women. For the foetus, in addition to the known risk of preterm birth associated with maternal anaemia, maternal geophagy may lead to overexposure to heavy metals, including aluminium in particular. This practice should therefore be considered potentially damaging to the neurological development of the child. The ionic imbalances caused by the ingestion of clay over a long period should be systematically evaluated and corrected, given the secondary malabsorption they may cause, often necessitating parenteral feeding.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Pica, Géophagie, Anémie ferriprive, Aluminium, Métaux lourds

Keywords : Pregnancy, Pica, Iron-deficiency anemia, Geophagia, Aluminum, Heavy metal


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 7

P. 496-503 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison de la fertiloscopie à la cœlioscopie dans l’exploration de l’infertilité : analyse de la littérature
  • C. Braidy, A. Nazac, G. Legendre, P. Capmas, H. Fernandez
| Article suivant Article suivant
  • Données obstétricales dans une population bénéficiant de variations posturales en cours de travail et d’accouchement
  • F. Lepleux, B. Hue, A.E. Dugué, T. Six, C. Riou, M. Dreyfus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.