Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante, enquête IDEA 2014 - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.034 

Les stagiaires du cours IDEA 2014a, 1

  Les stagiaires du cours IDEA 2014 : M. Amsilli, K.L. Aury-Hainry, J. Assoukpa, E. Avokpaho, N. Belon, S. Blanchi, A. Bonnay, A. Broban, V. Carnimeo, F. Collange, A. Hema, H. Le Perff, H. Lepoivre, H. Letaief, O. Lorin de la Grandmaison, M. Melin, C. Pacault, H. Perin, M. Petit-Sinturel, R. Poirier, C. Reyquinio, M. Robert, L. Saboni, A. Saidouni, J. Sayyad Neerkorn, M. Subiros, N. Vanel, F. Taieb.

H. Isnard b, B. Helynck c, P. Crépey a
a École des hautes études en santé publique, Rennes, France 
b Association Epiter, Saint-Maurice, France 
c Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Apparues en 2004, les cigarettes électroniques sont utilisées par des millions de personnes, dont de nombreux fumeurs comme aide au sevrage tabagique. Cependant, leur place dans la lutte anti-tabac est controversée en raison d’un manque d’études permettant d’éclairer le débat de santé publique qu’elles suscitent.

Méthodes

Une enquête transversale sur la population étudiante du campus de Villejean à Rennes a été réalisée dans le cadre du 30e cours IDEA. Les objectifs principaux étaient d’estimer la proportion d’utilisateurs dans la population étudiante et d’évaluer l’impact du « vapotage » sur la consommation de tabac. Une analyse multivariée a permis de mettre en évidence les principaux facteurs associés au vapotage régulier.

Résultats

Les enquêteurs ont interrogé 1362 étudiants (6,9 % du campus). La proportion d’étudiants ayant expérimenté la cigarette électronique est estimée à 35,3 % [32,8 % ; 37,9 %] pour 5,7 % [4,5 % ; 7,0 %] de vapoteurs réguliers. L’analyse multivariée montre qu’être « fumeur quotidien » (ratio de prévalence ajusté (RP) 11,8 [IC95 % : 5,3 ; 26,5]), penser que la cigarette électronique est un bon moyen de sevrage tabagique (RP 4,29 [IC95 % : 1,69 ; 10,91]) et qu’elle est plus économique (RP 2,44 [IC95 % : 1,01 ; 5,91]) sont les principaux facteurs associés au vapotage régulier. Les vapoteurs réguliers déclarent à 68 % avoir diminué leur consommation de tabac, et à 24 % avoir arrêté.

Discussion

Bien que déclarative, cette étude évalue l’impact potentiel de la cigarette électronique sur la diminution et l’arrêt du tabac chez les étudiants. Ces résultats montrent l’urgence de la réalisation d’études cliniques d’envergure permettant de mesurer précisément l’impact sanitaire de ce phénomène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cigarette électronique, Vapotage, Sevrage tabagique, Tabac, Étude transversale


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S181-S182 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De nouveaux comportements à risque et addictions chez les étudiants : une étude multicentrique à Batna (Algérie), Miskolc (Hongrie) et à Rouen (France)
  • N. Boussouf, M.-P. Tavolacci, A. Luckas, S. Grigioni, P. Déchelotte, J. Ladner
| Article suivant Article suivant
  • Sevrage précoce, quelles en sont les raisons ? Mères insatisfaites, qui sont-elles ? Comparaison de deux régions belges
  • E. Robert, B. Swennen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.