Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Correction du biais dû aux migrations des populations dans les études d’inégalités sociales d’incidence de cancer. Application sur des données des registres de cancer de Basse-Normandie - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.044 
J. Bryere, C. Pornet, O. Dejardin, L. Launay, L. Guittet
 U1086 Inserm UCBN « Cancers & Préventions », CHU Caen, Caen, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les études agrégées étudiant le lien entre l’environnement social et l’incidence des cancers utilisent un indice de défavorisation calculé à l’aide de l’adresse au moment du diagnostic. Le passé social des individus est ignoré ce qui induit une mauvaise classification causée par les migrations résidentielles des individus. Les objectifs de l’étude étaient de proposer une correction des estimations en prenant en compte ce biais et de l’appliquer sur un exemple.

Méthodes

Nous avons adapté une méthodologie de la littérature pour corriger les estimations de l’influence du niveau socio-économique sur l’incidence des cancers en prenant en compte ce biais et nous l’avons implémenté sur une étude française basée sur des données de registre. Nous avons évalué la mauvaise classification causée par la migration avec des données du recensement sur une période de dix ans.

Résultats

La grande majorité des individus (au moins 69 %) n’a pas changé de catégorie socio-économique et cette proportion croît avec le niveau de défavorisation. Pour les cancers du poumon, du colon-rectum, des lèvres-bouche-pharynx, du rein et de l’œsophage chez les hommes, la sur-incidence parmi les défavorisés a été accentuée par l’inclusion de la correction. Le plus grand écart était pour le cancer des lèvres-bouche-pharynx où le risque relatif naïf pour la catégorie la plus défavorisée comparée à la catégorie la plus favorisée était 2,05 alors que le corrigé était 3,52.

Discussion

En ne prenant pas en compte ce biais, les chercheurs peuvent manquer un effet significatif du statut socio-économique sur l’incidence des cancers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Correction biais de mauvaise classification, Statut socio-économique, Incidence du cancer


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S184-S185 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémie de bactéries multi-résistantes (OXA-48 et KPC) à l’hôpital de Bastia de 2012 à 2013, Corse, France
  • M. Ruello, M.E. Leccia, A. Macarry, P. Maroselli, A. Armengaud, P. Malfait
| Article suivant Article suivant
  • Intégration de terminologies diagnostiques en cancérologie
  • V. Jouhet, B. Bréchat, F. Mougin, F. Thiessard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.