Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Disparités régionales de la mortalité prématurée par maladies cardiovasculaires et évolutions temporelles, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.049 
A. Gabet a, F. Chin a, A. Lamarche-Vadel b, V. Olié a
a Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France 
b Inserm, CépiDc, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Résumé

Introduction

Les maladies cardiovasculaires (MCV) représentent la 3e cause de mortalité prématurée (avant 65ans) en France. L’objectif était d’étudier les disparités régionales de mortalité prématurée pour quatre d’entre elles : les cardiopathies ischémiques (CPI), les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l’embolie pulmonaire (EP) et l’insuffisance cardiaque (IC) en 2008–2010 et d’en étudier les évolutions dans le temps entre 2000 et 2010.

Méthodes

Les données ont été extraites des bases nationales sur les causes médicales de décès du CépiDc. Pour chaque pathologie, les taux régionaux de la période 2008–2010 ont été standardisés sur la population européenne de 2010 puis comparés au taux national 2008–2010, ainsi qu’aux taux régionaux 2000–2002.

Résultats

D’importantes disparités régionales ont été observées. À structure d’âge égal, les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie, Champagne-Ardenne, Auvergne et Limousin présentaient des taux de mortalité prématurée plus élevés que les taux nationaux pour ces quatre pathologies. En revanche, l’Île-de-France, les Pays-de-la-Loire, la Basse-Normandie, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées affichaient des taux inférieurs. La mortalité prématurée par AVC, EP et IC dans les DOM était élevée. Enfin, certaines régions, comme l’Alsace, présentaient des taux très variables selon la pathologie. Depuis 2000–2002, la mortalité prématurée a diminué de manière hétérogène selon la région et la pathologie.

Discussion

Malgré une diminution importante de la mortalité prématurée par MCV durant la dernière décennie, dans l’ensemble des régions françaises, des disparités demeurent. Elles sont probablement liées à une variabilité de la distribution des principaux facteurs de risque et de la prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mortalité prématurée, Disparités régionales, Maladies cardiovasculaires, France entière


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S186 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Définition de l’« environnentome » d’un sujet grâce aux bases de données publiques
  • S. Valtat, T.N. Mai, S. Meurisse, B. Guedj, P. Bougnères, A.-J. Valleron
| Article suivant Article suivant
  • Recours au médecin endocrinologue dans une population diabétique (France)
  • J. Gendreau, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, C. Sevilla-Dedieu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.