Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la diminution de l’exposition professionnelle sur les dermatites allergiques de contact : comparaison de l’effet des mesures de prévention en Grande Bretagne et en France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.054 
L. Bensefa-Colas a, J. Stocks b, R. Mc Namee c, S. Faye d, R. Agius b, I. Momas e, M. Telle-Lamberton f
a AP–HP, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Paris, France 
b Centre for occupational and environmental health, Institute of Population Health, University of Manchester, Manchester, Royaume-Uni 
c Centre for Biostatistics, Centre for Epidemiology, Institute of Population Health, University of Manchester, Manchester, Royaume-Uni 
d Anses, Maisons-Alfort, France 
e Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, EA 4064, Paris, France 
f Observatoire régional de la santé Île-de-France, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Ces dernières années, des programmes nationaux visant à réduire les expositions aux allergènes en milieu de travail ont été menés en Europe. Notre étude présente une comparaison des tendances chronologiques des dermatoses allergiques de contact attribuées au chrome (DAC-Cr) contenu dans le ciment à partir de deux réseaux d’enregistrement, l’un en France l’autre au Royaume-Uni (RU), respectivement le RNV3P et THOR, suite la mise en place en 2005 de la directive européenne de 2003 dans ces deux pays.

Méthode

Pour les analyses, la période a été choisie de façon à coïncider avec l’introduction de la législation. L’analyse des tendances chronologiques des DAC-Cr sur la période 2002–2010 repose sur un modèle binomial négatif avec un effet aléatoire, avec comparaison de la période postérieure à la directive à la période pré-directive.

Résultats

Concernant le données issues du RNV3P, lorsque l’on compare les deux périodes, l’incidence des notifications des DAC attribuées au ciment décline par rapport aux autres agents (p=0,01) ; l’incidence des DAC attribuées au ciment et au chrome des travailleurs exposés au ciment diminue relativement aux autres agents des autres professions (p=0,01). Pour le RU, en comparant les deux périodes, l’incidence des DAC attribuées au chrome diminue relativement aux autres agents (p=0,006) ainsi que celle des cas chez les travailleurs exposés au ciment (p=0,001).

Conclusion

Une baisse significative des dermatites allergiques de contact liées au chrome observée dans deux réseaux européens distincts témoigne d’un impact positif des actions de prévention menées à l’échelle européenne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatites allergiques professionnelles, Chromates, Ciment, Prévention


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S187-S188 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amélioration des habitudes alimentaires chez les sujets atteints de diabète de type 2 après une intervention multidisciplinaire menée dans des établissements de première ligne. Sousse, Tunisie
  • N. Zammit, J. Maatoug, S. Bhiri, S. Hmad, M. Belkacem, H. Ghannem
| Article suivant Article suivant
  • Asthme et changements de métier chez des infirmières
  • O. Dumas, R. Varraso, J.P. Zock, P.K. Henneberger, F.E. Speizer, A.S. Wiley, N. Le Moual, C.A. Camargo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.