Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle du médecin généraliste dans la prise en charge des infarctus du myocarde, Réseau Nord Alpin des Urgences, 2005–2010 - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.066 
C. Ricard a, F.-X. Ageron a, L. Belle a, D. Savary b, D. Lacroix b, c, B. Audema c
a Réseau Nord Alpin des Urgences, centre hospitalier Annecy-Genevois, France 
b Urgences, centre hospitalier Annecy-Genevois, France 
c Médecin correspondant Samu, Avoriaz, France 

Résumé

Introduction

Dans le nord des Alpes, en zone isolée, des médecins généralistes s’organisent en réseau de Médecins correspondants du Samu (MCS), formés et équipés par les Samu de la région. L’objectif de notre étude était d’évaluer la plus-value de ces médecins dans la prise en charge des infarctus.

Méthodes

Les données utilisées sont celles de 2005 à 2010 du Réseau des urgences coronariennes (RESURCOR). Cette base de données collecte de manière exhaustive les informations sur la prise en charge des infarctus en Savoie, Haute-Savoie et Isère. Il est notamment indiqué l’intervention d’un MCS au cours de la prise en charge.

Résultats

Entre 2005 et 2010, 4015 patients ont été inclus, 180 ont été pris en charge dans une zone isolée, 62 ont été pris en charge par un MCS dont 27 ont été thrombolysés. Lorsqu’un MCS était intervenu, le délai moyen de thrombolyse était plus court (45,0±25,5 versus 62,4±23,4min, p=0,003). Il n’a pas été montré de différence sur la survie (92 % versus 97 %) ou sur le taux de revascularisation (50 % versus 57 %).

Discussion

La prise en charge des infarctus par les MCS dans les zones éloignées permet de gagner du temps sur la mise en œuvre des traitements de première urgence. La puissance de l’étude étant insuffisante, il n’a pas été possible de montrer l’efficacité de ce type de prise en charge sur le devenir des patients à court terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infarctus du myocarde, Médecins correspondants Samu, Zones isolées


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S191 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation en permanence de soins de la typologie des appels des structures SOS Médecins la nuit profonde entre 0 h et 7 h
  • M. Nicolas, C. Demoor, P. Guérin, P. Chansard, L. Toubiana
| Article suivant Article suivant
  • Pourquoi les patients précaires ne parlent-ils pas de leurs symptômes dépressifs à leur médecin traitant ?
  • C. Rondet, I. Parizot, J. Lebas, P. Chauvin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.