Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise récente de complément en vitamine D et risque de cancer du sein après la ménopause dans la cohorte française E3N. Villejuif, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.074 
C. Cadeau, G. Fagherazzi, S. Mesrine, A. Fournier, F. Clavel-Chapelon, M.-C. Boutron-Ruault
 Inserm U1018 - Équipe 09, Institut Gustave-Roussy, Espace Maurice-Tubiana, Villejuif, France 

Résumé

Introduction

Les données expérimentales suggèrent un impact protecteur de la vitamine D vis-à-vis du risque de cancer du sein mais les études épidémiologiques ne sont pas concluantes. En France, une large partie de la population aurait des apports insuffisants, d’où un intérêt croissant pour les compléments.

Méthodes

Nous avons étudié prospectivement les données de la cohorte E3N entre 1995 et 2008 parmi 57 000 femmes ménopausées. Au cours du suivi, 2568 cas invasifs de cancer du sein ont été validés. La prise de complément en vitamine D a été estimée à partir d’auto-questionnaires envoyés tous les 2–3ans ainsi que, depuis 2004, des données de remboursement de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale. Les risques relatifs et leurs intervalles de confiance ont été estimés par des modèles de Cox.

Résultats

Après ajustement, la prise récente de vitamine D était associée à une diminution du risque par rapport à la non-prise (RR=0,87, IC95 %=[0,74–1,02]), plus marquée pour les tumeurs à récepteurs aux estrogènes positifs (RR=0,77, IC95 %=[0,63–0,95]), les femmes ayant pris un traitement hormonal de la ménopause (RR=0,79, IC95 % 0=[0,66–0,94]) et une consommation d’alcool6,82g/j (RR=0,77, IC95 %=[0,61–0,97]). Nous avons observé une augmentation de risque parmi les femmes maigres, ayant un IMC<18,5kg/m2 (RR=1,84, IC95 %=[0,99–3,44]).

Conclusion

Nos résultats suggèrent que la prise de complément en vitamine D est associée à court terme à une diminution du risque de cancer du sein après la ménopause, notamment dans certains sous-groupes à risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nutrition, Vitamine D, Cancer du sein, Étude prospective


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S194 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faisabilité de la surveillance de la puberté précoce en France à partir des bases médico-administratives
  • A. Rigou, J.-C. Carel, J. Léger, A. Le Tertre, P. de Crouy-Chanel, J. Le Moal
| Article suivant Article suivant
  • Impact du dépistage organisé du cancer colorectal sur la détection des adénomes dans la population de Côte-d’Or
  • V. Cottet, V. Jooste, J. Dancourt, J. Faivre, A.-M. Bouvier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.