Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact du dépistage organisé du cancer colorectal sur la détection des adénomes dans la population de Côte-d’Or - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.075 
V. Cottet a, V. Jooste b, J. Dancourt c, J. Faivre b, A.-M. Bouvier b
a Inserm U866, Registre des Polypes de Côte-d’Or, CHU de Dijon, France 
b InsermU866, Registre Bourguignon des cancers digestifs, CHU de Dijon, France 
c InsermU866, ADECA 21-58 Dijon, France 

Résumé

Introduction

L’amélioration de la détection des adénomes, lésions précancéreuses courantes chez les 50–74ans, et leur résection par coloscopie est un des enjeux majeurs du programme de dépistage organisé du cancer colorectal (DO). Notre objectif était d’évaluer à partir des données de Registre, si la mise en place du DO en 2003 a permis d’améliorer en pratique courante le taux de détection des adénomes, en particulier à haut risque de cancérisation (AHR).

Méthodes

À partir du seul Registre enregistrant tous les polypes colorectaux sur l’ensemble d’un département depuis 1976, tous les résidents de Côte-d’Or de 50–74ans ayant eu un premier adénome ou carcinome in situ entre 1997 et 2008 ont été inclus. Les taux standardisés de détection des adénomes ont été étudiés selon deux périodes « pré-dépistage (1997–2002) » et « post-dépistage (2003–2008) », en distinguant les individus ayant participé au DO des non-participants et les individus avec test positif des faux négatifs.

Résultats

Parmi les 8041 individus inclus, 38,7 % avaient un AHR. Le taux standardisé de détection des AHR était de 136,1/100 000 pour la période pré-dépistage et 256,6/100 000 pour la période post-dépistage, avec un taux de variation de 89 % entre les deux périodes. Pour les adénomes à bas risque, le taux de variation correspondant était de 68 %.

Conclusion

Il s’agit de la première étude en population générale montrant l’impact marqué du DO sur la détection des AHR puisque les structures d’organisation du DO ne disposent pas de ce type de données sur une grande période de temps et à l’échelle d’un département.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dépistage, Cancer colorectal


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S194 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise récente de complément en vitamine D et risque de cancer du sein après la ménopause dans la cohorte française E3N. Villejuif, France
  • C. Cadeau, G. Fagherazzi, S. Mesrine, A. Fournier, F. Clavel-Chapelon, M.-C. Boutron-Ruault
| Article suivant Article suivant
  • Cancer colorectal et produits laitiers au Maroc : résultats d’une étude cas-témoin
  • K. Elkinany, A. Nadi, C. Nejjari, H. Mrabti, M. Ahallat, K. Elrhazi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.