Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risque de cancer du sein après arrêt d’un traitement hormonal de la ménopause. Cohorte E3N, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.078 
A. Fournier a, b, c, S. Mesrine a, b, c, L. Dossus a, b, c, M.-C. Boutron-Ruault a, b, c, F. Clavel-Chapelon a, b, c, N. Chabbert-Buffet d
a Inserm, Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, U1018, équipe « Nutrition, hormones et santé des femmes », Villejuif, France 
b Université Paris-Sud, UMRS 1018, Villejuif, France 
c Gustave-Roussy, Villejuif, France 
d Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, AP–HP, Hôpital Tenon, Université Pierre-et-Marie-Curie Paris 06, Paris, France 

Résumé

Introduction

Si certains traitements hormonaux de la ménopause (THM) sont associés à un sur-risque de cancer du sein, l’évolution du risque après arrêt du traitement est mal connue.

Méthodes

Parmi 78 353 femmes ménopausées de la cohorte française E3N, 3678 cas de cancer du sein invasif ont été identifiés (1992–2008). L’exposition aux THM était auto-rapportée tous les 2–3ans. Nous l’avons caractérisée selon : le type de la composante progestative (progestérone micronisée ou dydrogestérone/autre progestatif), la durée (≤5ans/>5ans), et le délai depuis l’arrêt (traitement en cours/arrêté depuis moins de 5ans/depuis 5–10ans/depuis plus de 10ans). Des modèles de Cox multivariés ont estimé les risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance (IC).

Résultats

Parmi les traitements courts (≤5ans), seules les associations estrogène-autre progestatif dont l’utilisation était en cours étaient associées à un risque significativement accru de cancer du sein (RR 1,70 ; IC 95 % 1,50–1,91, comparé au fait de n’en avoir jamais utilisé). L’utilisation longue (>5ans) de ce type de THM était associée à un RR de 2,02 (1,81–2,26) lorsque le traitement était en cours, et de 1,36 (1,13–1,64), 1,34 (1,04–1,73), et 1,52 (0,87–2,63) lorsqu’il était arrêté depuis5, 5–10, et plus de 10ans, respectivement.

Discussion

Un sur-risque de cancer du sein semble exister plusieurs années après l’arrêt de certains THM, lorsqu’ils sont utilisés longtemps. Des études complémentaires sont nécessaires pour préciser la durée de la persistance de ce sur-risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traitement hormonal de la ménopause, Étude de cohorte, Cancer du sein, Progestatifs, Estrogènes


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S195 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude des cancers secondaires dans les lymphomes non hodgkiniens au sein d’un registre : impact du rituximab
  • C. Fleck, A. Grandvuillemin, M. Mounier, C. Sgro, M. Maynadie
| Article suivant Article suivant
  • Leucémie de l’enfant et stimulation immunitaire précoce, Childhood Leukemia International Consortium
  • J. Rudant, T. Lightfoot, K.Y. Urayama, E. Petridou, J.D. Dockerty, C. Magnani, E. Milne, L.G. Spector, L. Orsi, E. Roman, C. Metayer, C. Infante-Rivard, J. Clavel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.