Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de la qualité de vie après un traumatisme crânien par accident de la route : un suivi à cinq ans de la cohorte ESPARR, Lyon, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.095 
K.-G. Koura a, P. Charnay a, C. Tournier a, E. Javouhey a, b, J. Luauté c, M. Hours a
a UMRESTTE ; UMR T9405 IFSTTAR-LYON1, Lyon, France 
b Hospices civils de Lyon, Hôpital Mère-Enfants, Lyon, France 
c Hospices civils de Lyon, Hôpital Henry-Gabriel, Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

S’il est connu que le traumatisme crânien (TC) joue sur la qualité de vie (QdV) du blessé, son évolution dans le temps est peu étudiée. L’objectif de notre étude était d’évaluer l’évolution de la QdV durant cinq années suivant un TC.

Méthodologie

Nous avons utilisé le « WhoQol-bref » pour évaluer la QdV des sujets de la cohorte ESPARR (957 victimes d’accident de la route ; TC=22,7 %) 1, 3 et 5ans après l’accident. Chacun des six scores dérivant de cet outil variait de 4 à 20. Le TC a été entré comme variable explicative dans les modèles. Des analyses par classes latentes ont été réalisées afin d’identifier les trajectoires concernant chaque score et établir les associations entre chaque trajectoire et le TC.

Résultats

La qualité de vie des TC était significativement altérée par rapport aux autres blessés. Deux trajectoires ont été déterminées pour le score global et pour les scores des domaines mental, social et environnemental ; trois trajectoires ont été définies pour le score de santé globale et pour le score du domaine physique. Les traumatisés crâniens ont plus de chances d’appartenir à la trajectoire basse pour la QdV globale (OR=2,2 ; 1,3–3,9), le domaine physique (OR=2,1 ; 1,3–3,5) et le domaine social (OR=2,2 ; 1,3–3,5) et d’appartenir à la trajectoire moyenne pour la santé globale (OR=2,0 ; 1,2–3,4).

Discussion

Nos résultats soulignent la nécessité d’accroître les efforts pour améliorer la qualité de vie des traumatisés crâniens, dans toutes ses dimensions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme crânien, Qualité de vie, Analyses en classes latentes, ESPARR


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S200-S201 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accidents cyclistes : apports des données médicales, construction et exploitation d’une typologie
  • A. Billot-Grasset, V. Viallon, E. Amoros, M. Hours
| Article suivant Article suivant
  • L’Observatoire MAVIE : un observatoire de population pour lutter contre les accidents de la vie courante – France
  • E. Lagarde, L. Orriols, B. Contrand, M. Dupuy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.