Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surveillance syndromique des effets sanitaires d’un épisode de pollution atmosphérique, mars 2014 – France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.117 
V. Henry a, A. Ung b, V. Bousquet a, A. Fouillet a, A. Lefranc b, C. Caserio-Schönemann a
a Département de coordination des alertes et des régions, Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France 
b Département Santé environnement, Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France 

Résumé

Introduction

Les liens à court terme entre pollution atmosphérique et santé sont bien établis. Bien que les « pics » de pollution ne soient responsables que d’une part mineure de l’impact sanitaire global attribuable à la pollution atmosphérique, l’importance et la durée de l’épisode de pollution atmosphérique par les particules en suspension PM10 qui a touché la France à compter du 06/03/2014 a conduit la Direction générale de la santé à saisir le 14/03/2014 l’Institut de veille sanitaire pour la surveillance d‘éventuels impacts sanitaires.

Méthode

Des indicateurs syndromiques pertinents ont été sélectionnés à partir du dispositif Surveillance sanitaire des urgences et des décès (SursauD®), incluant les données des structures d’urgences du réseau Oscour® et des associations de médecine de ville SOS Médecins. Ils ont été suivis quotidiennement, par région et à l’échelle nationale. Les données ont été comparées à celles observées au cours des trois années antérieures.

Résultats

Lors de cet épisode de pollution, au plan national et régional, les fluctuations observées pour l’ensemble des indicateurs suivis restent dans des valeurs attendues et comparables aux années précédentes à l’exception, pour l’Île-de-France, d’une augmentation des recours aux soins pour asthme chez les enfants et les adultes jeunes.

Conclusion

Le dispositif SurSaUD® a permis une analyse réactive des données de recours aux soins d’urgence, permettant d’exclure un impact sanitaire majeur de cet épisode. L’interprétation des données doit prendre en compte les autres facteurs influant sur les indicateurs considérés : météorologie, présence de pollens ; ainsi que la multifactorialité de l’asthme, et la faiblesse des effectifs observés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pollution atmosphérique, Surveillance syndromique


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S207 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome des bâtiments malsains à la maison des sciences humaines (MSHS), Campus Saint-Jean d’Angely, Nice, 2010-10203
  • A. Armengaud, C. Tong, C. Rebouillat, F. Kermarec, P. Malfait
| Article suivant Article suivant
  • Association des leucémies de l’enfant avec la longueur de routes au voisinage de la résidence : GEOCAP, une étude cas-témoins France entière sur 2002–2007
  • J. Houot, F. Marquant, D. Hémon, J. Clavel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.