Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cas groupés d’infection à Escherichia coli entérohémorragique O111 dans une crèche du Morbihan, France, novembre 2012–janvier 2013 - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.125 
H. Tillaut a, L. King b, G. Conan c, P. Mariani-Kurkdjian d, J. Minet e, M. Gouali f
a Cellule de l’Institut de veille sanitaire en région Bretagne, Rennes, France 
b Institut de veille sanitaire, Département des maladies infectieuses, Saint-Maurice, France 
c Agence régionale de santé de Bretagne, Délégation territoriale du Finistère, Cellule de veille d’alerte et de gestion sanitaire, Quimper, France 
d Centre national de référence associé des E. coli, CHU Robert-Debré, Paris, France 
e CHU de Rennes, Service de bactériologie, Rennes, France 
f Centre national de référence des E. coli, Shigella et Salmonella, Institut Pasteur, Paris, France 

Résumé

Introduction

Trois cas de syndrome hémorragique et urémique (SHU) survenus en 15jours dans une crèche étaient notifiés à l’Institut de veille sanitaire (InVS) le 5 novembre 2012 suggérant des cas groupés d’infection à Escherichia coli entérohémorragique (EHEC).

Méthode

Une enquête exploratoire, une enquête de cohorte rétrospective auprès de 89/94 enfants (95 %) et de 28/36 (78 %) personnels et une surveillance prospective ont été réalisées pour rechercher une exposition commune et déterminer l’ampleur de l’épidémie. Un dépistage dans l’entourage familial des cas confirmés et parmi les enfants et personnels a été réalisé. Les EHEC ont été recherchés par PCR dans les selles, les échantillons positifs étaient mis en culture pour caractérisation des souches. Un cas confirmé était un enfant ou personnel de la crèche ayant présenté, entre le 10 octobre 2012 et le 17 janvier 2013, des signes de gastro-entérite et/ou un SHU avec isolement de EHEC O111 ; un cas probable avait présenté des selles sanglantes et/ou un SHU et une PCR positive ; un cas possible avait présenté une diarrhée avec au moins trois selles liquides en 24heures et consulté un médecin.

Résultats

Dix-huit cas (6 confirmés, 1 probable et 11 possibles) ont été recensés parmi les enfants. La courbe épidémique évoquait une transmission interhumaine. Le taux d’attaque était de 20,2 %, 6,7 % en considérant uniquement les cas confirmés. La fréquentation du groupe A était associée significativement avec la maladie (RR=3,1 IC95 % [1,3–7,1]). Parmi les contacts familiaux des cas confirmés, 17 % (3/18) étaient porteurs asymptomatiques. Le dépistage a identifié 4 % (3/80) d’enfants porteurs asymptomatiques.

Discussion

Devant les questions soulevées par la gestion, le Haut Conseil de la santé publique a mis en place en juillet 2013 un groupe d’experts pour élaborer des recommandations et éviter la survenue de cas secondaires d’EHEC dans des collectivités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Escherichia coli entérohémorragique, Crèche, Cas groupés, Syndrome hémolytique et urémique


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S210 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Foyer de coqueluche dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes en 2013, Bouches-du-Rhône, France
  • T. Succo, D. Braunstein, S. Desmons, P. Sampol, N. Guisoe, C. Six
| Article suivant Article suivant
  • Dispositif de lutte conte le syndrome respiratoire du Moyen-Orient lors du pèlerinage 2013 en Côte d’Ivoire
  • Y. Traoré, D. Coulibaly, D.K. Ekra, D. Cherif, A.K. N’gattia, S.N. Dagnan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.