Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traumatismes graves du bassin secondaire à un accident de la route, département du Rhône, Lyon, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.129 
A. Ndiaye a, b, B. Gadegbeku a, b, J.-L. Martin a, b, B. Laumon a, b
a IFSTTAR, Umrestte Département transport santé sécurité (TS2), Bron, France 
b Université de Lyon, Lyon, France 

Résumé

Introduction

Les traumatismes graves du bassin rentrent dans le cadre d’un tableau de polytraumatismes qui met en jeu le pronostic vital et fonctionnel. Il s’agit de décrire les aspects épidémiologiques des lésions graves du bassin consécutives à un accident de la route.

Méthode

Les données proviennent du registre du Rhône des victimes d’accidents de la circulation routière. Il inclut toute personne blessée à la suite d’un accident et décrit les caractéristiques accidentelles, individuelles, lésionnelles pour chaque victime. Les lésions sont codées grâce à l’Abbreviated Injury Scale (« AIS ») qui comprend six niveaux de gravité allant de 1 (lésion mineure) à 6 (lésion mortelle). L’analyse porte sur la période 1996–2012 et comprend tous les traumatisés graves du bassin (AIS 3+).

Résultats

On a dénombré à partir du registre 751 traumatisés graves du bassin soit 4 % de l’ensemble des blessés. La population est à prédominance masculine (65 %) majoritairement âgée de 25 à 44ans. Les automobilistes sont plus concernés (35 %), puis les usagers de deux-roues à moteur (31 %), les piétons (23 %), les cyclistes (7 %) et les autres types d’usagers (4 %). La mortalité est de 21 % en raison d’autres foyers hémorragiques associés sévèrement atteints : thoraciques (34 %), crânio-encéphaliques (21 %) et abdomino-pelviens (15 %). Le risque de fracture du bassin est plus élevé chez les personnes âgées de plus de 65ans.

Conclusion

L’atteinte grave du bassin constitue un marqueur de sévérité globale et doit être le pôle d’intérêt des différentes spécialités concernées afin de réduire la morbimortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accidents, Bassin, Facteur prédictif de gravité, Polytraumatisme


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S211 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mortalité par accident de la vie courante chez les enfants en France métropolitaine, 2000–2010
  • L. Lasbeur, B. Thélot
| Article suivant Article suivant
  • La surveillance épidémiologique des défenestrations accidentelles d’enfants en France : enquêtes 2005, 2006 et 2013
  • A. Pasquereau, P. Meyer, B. Thélot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.