Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recours aux urgences pour traumatisme crânien : résultats de l’enquête EPAC, France métropolitaine, 2012 - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.131 
G. Pédrono, L. Lasbeur, A. Pasquereau, B. Thélot
 Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France 

Résumé

Introduction

Chaque année en France surviennent plusieurs centaines de milliers de traumatismes crâniens (TC) qui motivent un recours aux urgences hospitalières. L’objectif de ce travail était de décrire les TC survenus à la suite d’un accident de la vie courante (AcVC).

Méthodes

Les données 2012 de recours aux urgences des dix hôpitaux de métropole participant à l’enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC) ont été analysées. Les TC ont été décrits selon l’âge et le sexe, le mécanisme, l’activité et la prise en charge de l’accidenté.

Résultats

En 2012, les TC ont représenté près de 9 % des AcVC collectés. Ils ont touché davantage les enfants (58 %) et les personnes âgées (21 %) ; ils sont survenus plus fréquemment chez les hommes (55 %) que chez les femmes. Dans la grande majorité des cas (83 %), les TC sont survenus à la suite d’une chute, fréquemment lors d’activité de jeux et loisirs (34 %), souvent à domicile (47 %). Concernant le devenir immédiat, le taux d’hospitalisation après passage aux urgences, 20 %, était deux fois plus élevé que pour les autres AcVC. Ces résultats étaient variables selon l’âge de l’accidenté.

Discussion

Les TC dus à un AcVC sont fréquents. Outre les décès entraînés par les plus graves d’entre eux, les TC non mortels marginalisent aussi chaque année des milliers de personnes (perte d’emploi et de logement, ruptures des relations sociales, etc.). Leurs causes et facteurs de risque doivent être mieux connus pour contribuer à leur prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme crânien, Accident de la vie courante, Surveillance épidémiologique, EPAC, Urgences


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S212 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La surveillance épidémiologique des défenestrations accidentelles d’enfants en France : enquêtes 2005, 2006 et 2013
  • A. Pasquereau, P. Meyer, B. Thélot
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’amélioration de la prise en charge aux urgences des chuteurs âgés de 75 ans et plus, Alpes du nord, 2010–2012
  • C. Ricard, F. Picot, P. Couturier, F.-X. Ageron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.