Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Identification des facteurs de risque de cancers de la prostate au sein de la cohorte AGRICAN, France - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.150 
C. Lemarchand a, b, S. Tual a, b, N. Levêque-Morlais a, b, I. Baldi c,

Comité Agrican

P. Lebailly a, b
a Inserm, UMR 1086 Cancers et préventions, Caen, France 
b Université de Caen Basse-Normandie, Caen, France 
c Université de Bordeaux, Isped, Laboratoire santé travail environnement, Bordeaux, France 

Résumé

Introduction

Le cancer de la prostate est l’un des plus fréquents dans le monde. Son étiologie reste mal connue mais la profession d’agriculteur a été suspectée. L’objectif est d’identifier les facteurs de risque professionnels de cancers de la prostate en milieu agricole dans la cohorte prospective AGRICAN (AGRIculture et CANcer).

Méthodes

Un croisement avec les registres de cancers a permis d’identifier 1664 cas incidents de cancers de la prostate dans la cohorte (n=92 669) de l’inclusion (2005–2007) au 31 décembre 2009. Des données concernant l’historique de 18 types d’activités agricoles et les expositions associées ont été collectées dans le questionnaire d’inclusion. Les risques ont été estimés par un modèle de Cox.

Résultats

Des risques plus élevés étaient associés à la réalisation de trois activités d’élevages (bovins, cochons, chevaux) et trois cultures (prairies, blé/orge et tabac) (HR=1,07 à 1,16 ; p=0,07 à 0,23). La durée et la surface en arboriculture étaient également associées à un risque plus important de développer un cancer de la prostate. Un risque plus élevé était associé à l’application de pesticides sur blé/orge (HR=1,40 ; p=0,06) et avec la réalisation des foins (HR=1,16 ; p=0,03).

Discussion

Ces résultats suggèrent que le risque de cancer de la prostate est augmenté pour plusieurs activités agricoles, essentiellement des cultures. Ce travail sera complété courant 2014 par une analyse multiactivités, avec les variables associées dans cette présente analyse. La relation entre l’utilisation de certaines familles chimiques de pesticides et la survenue de cancer de la prostate sera étudiée grâce à la matrice culture-exposition PESTIMAT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Agriculture, Néoplasmes, Prostate


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S218 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mortalité et température journalière en Tunisie : une étude multi-région
  • M. Karaoud, D. Malouche, N. Ben Alaya
| Article suivant Article suivant
  • Activité physique et sédentarité chez les étudiants en médecine de la Faculté de médecine de Casablanca, Maroc
  • N. Otmani, Z. Serhier, M. Bennani Othmani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.